Inauguration « Riu Baobab » : « Ce joyau traduit harmonieusement note stratégie d’aménagement de la station touristique de pointe Sarène » (Macky Sall)


Le Chef de l’État Macky Sall a procédé ce lundi après-midi à l’inauguration du nouveau réceptif hôtelier « Riu Baobab ». Dans son discours, il a laissé entendre que c’est par des réalisations concrètes de ce genre que « nous pourrons faire du Sénégal une destination touristique de référence ».

Ce joyau hôtelier, a-t-il ajouté, « traduit harmonieusement notre stratégie d’aménagement de la station touristique de pointe Sarène ». Le pari, selon le Président Macky Sall, est que la nouvelle station touristique de pointe Sarène, tirant les expériences touristiques de Saly, puisse réaliser « de meilleures performances en terme d’attractivité, d’aménagement, de standing et d’impact socioéconomique ».


Ce réceptacle hôtelier dira-t-il, en outre, traduit la place privilégiée que doit prendre le secteur privé dans la réalisation du plan Sénégal émergent, rappelant que l’investissement dans le tourisme et ses services connexes, relève du secteur privé. 
 
« L’État est en train d’engager les travaux de contournement de Mbour »
 
« L’État doit rester aux côtés des promoteurs par des mesures incitatives de soutien et d’accompagnement pour faciliter l’investissement en amont comme en aval ». Et c’est tout le sens du Programme de Réformes de l'Environnement des Affaires et de la Compétitivité (PREAC) mis en œuvre depuis 2013, a-t-il rappelé.

Le Chef de l’État a d’ailleurs insisté à côté de la construction des hôtels, sur l’édification d’infrastructures de transport opérationnelles pour qu’ils soient accessibles. « Nous avons l’AIBD, il y a l’autoroute Ila Touba et bientôt celui « AIBD-Mbour Fatick-Kaolack qui est en phase de réalisation. Et c’est pourquoi je voudrais rassurer les promoteurs de l’hôtel Riu, que l’État est en train d’engager les travaux de contournement de Mbour pour pouvoir relier pointe Sarène à partir de l’AIBD », assurera-t-il, avant de conclure : « Je n'oublie pas le lancement de notre compagnie aérienne, mais aussi la reconstruction de six aéroports régionaux. Tous ces atouts auxquels viendra s’ajouter la connexion du Ter à l’AIBD; ainsi, toute la petite côte connaîtra un regain d’activités touristiques et événementielles ».
Lundi 28 Mars 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :