Impact du Covid-19 sur les entreprises hôtelières et touristiques : Les organisations patronales prônent un tourisme intra-africain.


La Fédération des organisations patronales de l'hôtellerie et du tourisme des pays de l'UEMOA s'est réuni ce lundi 05 juin pour discuter de l'impact de la pandémie de la Covid-19 sur les entreprises hôtelières dans les pays de l'espace Uemoa.

Venu présider la réunion, le Président Directeur Général de l'hôtel King Fahd Palace Mamadou Racine Sy a fait savoir que le secteur traverse une situation difficile, car la pandémie a été d’une ampleur inédite, d’une violence jamais égalée. "Nous connaissons une situation difficile à cause de la pandémie de la Covid-19. Ces effets ont touché la plupart des pays de l'Uemoa. Nous avons été le plus impactés avec le cortège de morts, de licenciements, de fermeture d’entreprises. L’impact est considérable et il est difficile aujourd’hui de le mesurer. On ne pouvait jamais concevoir la fermeture des frontières, des aéroports", a-t-il déclaré.

Il poursuit : "nous sommes dans un état de paralysie totale avec des chiffres d’affaires divisés par 10 pour la plupart d’entre nous. Sans compter ceux qui ont purement et simplement fermés leurs entreprises à cause des restrictions qui freinent l’activité touristique."


À cet effet, il reste convaincu que seule la volonté de vivre en commun et de favoriser le tourisme intra-africain peuvent les faire sortir de ce gouffre. "Dans nos pays, nous sommes plein de complexes, quand ça vient de l’étranger tout le monde applaudit, quand ça vient de chez nous, les gens critiquent. Je prends le cas d'Air Sénégal, cette compagnie n’est pas comparable à toutes ces compagnies pour lesquelles, nous avons un sacré complexe", a laissé entendre Mamadou Racine Sy.

À l'en croire, aujourd’hui cette phase de résilience permet d'avoir encore de l’espoir même si le secteur touristique de l’Uemoa est sinistré.
Lundi 5 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :