Hopital Principal : Les 1200 employés exigent le paiement des avances Tabaski …par chèque, l’ACP dit niet


L’approche de la fête de la Tabaski met l’hôpital principal en sens dessus-dessous. Et pour cause, les employés avec le syndicat en appui, demandent des avances pour la Tabaski. Ils ont ce matin, nous dit-on, envahi le bureau de l’agent comptable pour exiger le paiement de leurs dus. Ils ont aussi demandé le départ de M Seck.

Où se trouve le blocage ? Selon Abdoulaye Thiaw, syndicaliste, « le retard et le mode de paiement » de cette avance sont un premier problème. Il a aussi dénoncé « des dérives administratives concernant le personnel civil. »
Dakaractu qui a fureté, est en mesure d’apporter des éclaircissements sur cette affaire qui en réalité n’en est pas une.

Pour rappel, le ministère des Finances et du Budget avait indiqué que le président Macky Sall, avait décidé de porter l’avance Tabaski de 50 à 100 mille francs CFA. Préciser qu’à l’hôpital Principal de Dakar, le montant de l’avance de la Tabaski est de 150.000 francs. Bien qu'illégal, ce montant est le fruit d’un accord d’établissement entre la Direction et les employés. En outre, ces derniers ont demandé à être payés par chèque. Sous prétexte que la plupart d’entre eux ont des dettes à la banque, ils ne veulent pas de virement bancaire. Ce qui ferait techniquement plus de mille chèques à rédiger pour le compte des agents de l’institution hospitalière. Ce que la réglementation ne permet pas et aussi un moyen de paiement techniquement impossible à réaliser, du fait de la lassitude que la procédure pourrait créer et des risques d’erreur.

De toutes les façons, selon notre source, l’hôpital a déjà reçu un premier jet de 120 millions de francs CFA au titre des avances Tabaski. Le deuxième jet devrait intervenir rapidement. L’agent comptable quant à lui, campe sur sa position : faire un virement global pour tous les agents... et cela dès demain matin avant 11 h. En définitive,  l'hôpital ne peut pas se mettre dans une perspective de les soustraire à leurs obligations vis à vis des banques dont ils seraient débiteurs.
Mardi 6 Juillet 2021
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :