Grève des aiguilleurs AIBD - Les familles de passagers crient leur ras le bol


Grève des aiguilleurs AIBD - Les familles de passagers crient leur ras le bol
Le sentiment le mieux partagé à l’Aéroport internationale Blaise Diagne est la frustration.  Les vols qui devaient atterrir hier, ont été contraints de rebourser chemin pour certains ou de chambouler tout simplement leur itinéraire pour d’autres, la faute à une grève des aiguilleurs.
 Les familles de passagers sur place fustigent un manque d’information. Pour ce père de famille dont nous tairons le nom, et qui espérait accueillir sa femme, la déception est énorme. L’information de la grève et de l’impossibilité pour l’avion devant transporter sa femme, d’atterrir, lui a été confirmée par la compagnie Air Algérie.
« Le plus énervant c’est que des gens en gilet font semblant de travailler et ne nous disent rien par rapport à cette grève. L’information n’est pas partagée, c’est silence radio ».
Des passagers d’ « Air Algérie » ont refusé de repartir vers la Capitale Algérienne et sont en ce moment à Nouakchott dans un hôtel. « Ils ne savent pas quand ils pourront fouler le sol Dakarois » ajoute t’il.
L’éloignement de l’Aéroport et le prix exorbitant des taxis ont aussi eu raison de la patience des familles de passagers.
 « 28.500 FCFA le prix du Taxi pour l’aller et le retour je ne pourrais pas le faire deux jours de suite. Il faut que l’on soit sérieux. Que les autorités parlent et informent les gens » a conclu notre interlocuteur.
Vendredi 15 Décembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :