Grève de 24h à Diass : Les autorités chercheraient-elles à étouffer cet épisode peu glorieux pour l'image de l'AIBD ?


A l'AIBD la situation semble revenir à la normale, si l'on en croit les propos recueillis aujourd’hui auprès de certains travailleurs de l'aéroport. Suite à l'exécution des 24h de grève par les aiguilleurs du ciel, les départs et atterrissages se déroulent présentement sans interruption.

Notre équipe dépêchée sur les lieux pour interviewer les passagers a été interdite de filmer et notre matériel confisqué par la brigade aéroportuaire.

Après vérification de notre identité et audition, il nous sera notifié par les préposés à la sécurité qu'il faut disposer d'une autorisation spéciale pour filmer dans la zone AIBD. Ce qui laisse perplexe... 

 

Samedi 16 Décembre 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :