Gestion préventive du Covid-19 / Le camp de Diouf Sarr recadre Aida Mbodj : « Nous comprenons sa posture depuis qu’elle est ‘éjectée’ du conseil départemental de Bambey »


C’est dans une radio de la place que ‘La Lionne du Walo’ s’est exprimée sur l’actualité notamment dans le cadre de la santé avec le coronavirus qui crée la panique chez un bon nombre de sénégalais. 

 

Aida Mbodj, en tant qu’ancienne ministre de la femme, est interpellée sur la propagation du virus et la sensibilisation qui doit avoir lieu pour une efficiente gestion de l’épidémie. Elle n’a pas hésité à « sortir les griffes » sur l’actuel ministre de la santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. 

 

Selon la parlementaire, « la perspicacité et l’efficacité qui étaient observées chez Eva Marie Coll Seck en matière de prévention et de gestion des épidémies, ne sont pas visibles chez l’actuel ministre en charge des questions sanitaires ».

 

Prenant le contre-pied de l’ancienne ministre, les souteneurs d’Abdoulaye Diouf Sarr jugent tout à fait inopportune cette affirmation qui aurait une allure politique. « Nous comprenons bien sa position envers le ministre Abdoulaye Diouf Sarr. Il faut se rappeler qu’à chaque fois qu’elle fait des sorties, elle ne fait que des critiques négatives sur la gestion politique et sociale du ministre Diouf Sarr. Elle ne pouvait pas accepter de se voir éjecter du fauteuil de présidente du conseil départemental de Bambey » explique Ndiamé Diop, chef de service administratif et financier de l’Hôpital Le Dantec.

 

Pour plus de précisions, il tiendra des propos pour amener la lionne du Walo à « éviter d’alimenter certaines questions politiques ou des règlements de comptes qui ne pourront, évidement, pas résoudre les problèmes des sénégalais et particulièrement en cette période où les efforts doivent être unis ».

 

Dans un même registre, Ndiamé Diop, reconnaitra l’expérience d’Eva Marie Coll Seck, son efficacité surtout quand le virus Ebola à commencé à se propager en Guinée. Ce qui n’enlèvera en rien les potentialités du ministre Abdoulaye Diouf Sarr dans son secteur, car « toutes les dispositions nécessaires ont été prises au niveau des frontières, des aéroports pour renforcer la surveillance, la prévention et aussi la sensibilisation » précise-t-il.

 

Ce qui importe, c’est la maturité que les sénégalaise auront pour faire face de manière efficace, à cette épidémie, même si, précise-t-il, « le gouvernement du Sénégal, tout en respectant les conventions avec l’OMS, fait appel à tous les moyens pour lutter contre la maladie ». 

Vendredi 6 Mars 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :