[ GRAND REPORTAGE ] Drame à Sakal / Nguick Fall, Thiaré, Ndangour Fall et Thiambène, encore sous le choc, pleurent leurs ressortissants partis à jamais…


Des localités très connues dans le Ndiambour, mais qui l’ont été encore plus avec cet accident tragique survenu à hauteur de Sakal. 

Le car qui transportait plusieurs familles venant des villages précités de Thiambène,  Thiaré, Nguick et  Ngandour Fall était bien en surcharge avec à son bord, 42 passagers. 

Deux jours après le drame, il ne reste plus que les débris des deux voitures toujours sur les lieux de l’accident, pour les familles des victimes de ces villages environnants. Sur place, Dakaractu, a constaté la gravité du choc. 

Des villages visités, Gandour Fall est le plus touché par l'accident. 11 parmi les victimes qui ont rendu l’âme, y résidaient. D’ailleurs, il y en a qui ont laissé des enfants, sans protection. Ces bouts de bois de Dieu, le visage désespéré, tentent de se consoler auprès de leur mère qui verse toujours de chaudes larmes. C’est la mère de cette dernière qui viendra finalement se confier au micro de Dakaractu : « Ma fille a le cœur meurtri. Mon mari fait partie de ceux qui ont rendu l’âme. Elle est toujours inconsolable parce qu’elle était très attachée à lui. Nous sommes de la même famille et nous avons jugé utile de faire une seule cérémonie car dans cette famille, nous sommes un et indivisibles. » En effet, dans cette famille composée de « Fallène » et de « Ndiobène », la complicité est érigée en règle. Tout le monde est soudé ! « Ici, les gens sont intègres, travailleurs et honnêtes. Quand ce drame a frappé nos villages, nous nous sommes conformé à la volonté de Dieu parce que ce village a une histoire religieuse que nos aïeux nous ont léguée », nous informe un jeune du quartier précisant l’étroitesse des liens de parenté dans ce village qui fait partie des plus grands de la commune d’arrondissement de Sakal.

Un peu avant ce village, Nguick Fall. Une dame jugée très sociale et répondant au nom de Ndèye Mbodj a aussi laissé sa vie dans cet accident.  Âgée de 40 ans, la grande sœur de Michelle Mbodj allait présenter des condoléances à Dakar. Son mari qui revient d'un voyage en Italie, nous a mis en rapport avec son frère pour nous parler de son père qui également a perdu la vie dans l'accident. 
Dans ces villages environnants, la mobilité  demeure difficile. Les habitants de ces localités remuent ciel et terre pour se déplacer d'un village à l'autre ou même pour aller à Dakar. C’est d’ailleurs l’interpellation de tous les habitants de cette commune d’arrondissement de Sakal. 
Dans ce reportage grand format que vous propose Dakaractu, ces villages racontent leurs membres perdus à jamais…
 
Jeudi 19 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :