Football : Exclus de la sélection nationale, Emilio Nsue et Iban Salvador traitent leurs dirigeants de corrompus !


Dans un live Instagram surréaliste, Emilio Nsue et Iban Salvador ont choisi de régler leurs comptes avec la fédération équato-guinéenne de football. Accusant cette dernière de corruption, de falsifications de documents lors de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), ainsi que de divers scandales de vols et de mensonges, ils ont décidé de briser le silence.  
Au cours de leur intervention, ils ont également dénoncé la disparition de primes d'un montant de 800 000 dollars, ainsi que le fait d'avoir été exclus de leur hôtel pendant la préparation de la CAN 2023, en raison du non-paiement de la note par la Fédération. Ces révélations ont jeté une lumière sur les présumés agissements douteux de la fédération équato-guinéenne, mettant en évidence des soi-disant pratiques peu transparentes et des manquements graves. 

Rappelons qu’Emilio Nsue et son coéquipier Edu Salvador ont été exclus de l'équipe nationale avec effet immédiat. Les faits qui leur sont reprochés sont considérés comme très graves, et la suspension n'a pas tardé à être prononcée. Cependant, leurs coéquipiers ont décidé de prendre position en leur faveur. Dans un courrier signé par les joueurs de la sélection de football de la Guinée Équatoriale, ces derniers ont contesté la suspension de leur capitaine Nsue et de Salvador. Ils ont vivement critiqué la décision prise par la fédération, soulignant l'importance de la solidarité au sein de l'équipe. 

Cette affaire a plongé la fédération de la Guinée équatoriale dans une crise interne profonde, malgré les bons résultats obtenus par l'équipe nationale A quart de finaliste de la dernière CAN. Emilio Nsue, lors de son intervention sur Instagram, a exprimé avec force sa colère envers les dirigeants du football équato-guinéen. Il les a qualifiés de "cancers" et de "corrompus", dénonçant leur emprise sur le football du pays. Il a également révélé que ces derniers auraient détourné pas moins d'un million d'euros, mettant en lumière l'étendue de la corruption qui gangrène la fédération. 

Mouhamadou Moustapha GAYE
Jeudi 15 Février 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :