Fin de réunion avec la base / Les transporteurs mettent de la vitesse : « Nous avons décidé, face à une autorité indifférente, qui durcit le ton, de maintenir le mot d’ordre… » (Syndicat)


Suite à la rencontre avec le ministre des transports hier, le syndicat des travailleurs du transport routier du Sénégal affilié à la Cnts n’a pas eu satisfaction. Même si cette réunion avec la tutelle s’est terminée tard dans la nuit, Alassane Ndoye, Gora Khouma et leurs camarades ont jugé nécessaire de retrouver la base composée de plusieurs délégués, pour leur faire part du contenu des discussions avec le ministère du transport. Mais pour le syndicat, sachant que c’est bien avec Mansour Faye qu’il fallait échanger, on ne pouvait s'attendre à mieux qu’une réunion qui se termine en queue de poisson. « On savait bien ce qui nous attendait à cette réunion. Nous savions que nous allions trouver ce ministre qui n’en fait qu’à sa tête. Il ne se soucie point du secteur.

Nous avons répondu à son appel, mais il ne veut pas progresser face à nos revendications », précise le secrétaire général du syndicat, Alassane Ndoye qui a présidé la rencontre des membres du syndicat cet après-midi. Selon le syndicaliste, le ministre a été catégorique et ne veut rien faire évoluer sur les 22 mesures retenues au lendemain de l’accident de Sikilo (Kaffrine).

Ainsi, constatant que l’autorité campe sur sa position, les syndicalistes ne comptent pas faire moins qu’elle. « Nous ne comptons aucunement suspendre le mot d’ordre. Nous appelons tous les acteurs du secteur du transport à une bataille acharnée car, nous n’allons pas laisser cette machination prospérer » argue Alassane Ndoye.

Gora Khouma, le secrétaire général du syndicat des travailleurs du transport abonde dans le même sens : « Ce qui est important pour nous, c’est de trouver des solutions. Les mesures sont déclinées, l’augmentation du prix du carburant est aussi effective, donc il faut trouver des solutions pour maintenir l’équilibre dans le secteur ».

Ces syndicalistes n'écartent pas toutefois la poursuite des négociations avec les autorités. Mais la grève illimitée va se poursuivre sur toute l’étendue du territoire.
Samedi 21 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :