Face à la résurgence du coronavirus au Sénégal : les grandes annonces du ministère de la Santé.


Depuis quelques jours, le Sénégal fait face à une nouvelle hausse des contaminations au coronavirus. Devant cette situation qui ne présage rien de rassurant, le ministre de la Santé a trouvé approprié de communiquer avec les Sénégalais à travers une édition spéciale organisée par la RTS. 

 

Ainsi, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr et les différents services décentralisés ont tenté de rassurer les sénégalais non sans les inviter à avoir conscience de la gravité de l’heure. « Face à une telle situation, nous avons estimé qu’il était extrêmement important d'entrer dans un face à face pédagogique avec les populations pour continuer à susciter à leur niveau, ce comportement et ce réflexe de riposte permanente », a assuré le ministre de la Santé. 

 

Selon Abdoulaye Diouf Sarr, «l'urgence de l'heure reste le respect des mesures barrières, l'enjeu, l'engagement collectif et la prise de conscience des Sénégalais ». Sous ce registre, il invite à être l’ambassadeur de la riposte. Ensuite, le ministre a tenu à donner des gages quant à la disponibilité prochaine des vaccins. 

 

Plusieurs millions de doses attendues 

 

Des sénégalais qui avaient pris leurs premières doses ont toutes les peines du monde à se faire administrer la seconde. Le Dr Mamadou Ndiaye qui a pris part à l’édition spéciale rassure : « ceux qui ont pris leur première dose, je tiens à les rassurer. Les deuxièmes seront disponibles. 

 

Que les gens ne s’inquiètent pas, c’est l’intervalle minimum qui est impératif, qu’il faut respecter à la lettre et le fait de prendre la deuxième dose quelques jours après n’affecte en rien l’efficacité de la vaccination ». Le Directeur de la prévention annonce l’arrivée imminente de plusieurs millions de doses de différents laboratoires. « Les vaccins seront là, 5 millions de doses de Jonhson et Jonhson sont attendues avec la Banque mondiale, 6 697 000 de Covax, 2 millions de doses de Moderna. Dans les jours à venir, nous allons recevoir 168 000 doses de Jonhson et Jonhson. Une commande est aussi en instance pour plus de 200 000 autres doses prochainement », promet-il. 

 

Réponse au Pr Seydi

 

Quant au Dr Fatou Mbaye Sylla, son intervention s’est focalisée sur l'oxygène qui était au centre des débats lors de la réunion du Comité national de gestion des épidémies. À cette occasion, le Professeur Moussa Seydi n’avait pas pris de gants pour signaler des problèmes d'oxygène au niveau des CTE ». 

 

« L'oxygène est disponible dans les CTE », répond la directrice générale des Établissements de Santé. À l’en croire, « des efforts importants ont été faits » pour approvisionner suffisamment les CTE. Elle annonce 35 centrales d'oxygène dans les prochains jours. Plaidant pour la prise en charge précoce des cas confirmés, le Dr Fatou Mbaye Sylla a insisté sur l’impératif de rompre la chaîne de transmission. 

 

Les jeunes, nouvelle cible du Coronavirus

 

Pour le directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire, « il nous faut nous réarmer car le virus est toujours là ». Le Dr Alioune Badara Ly estime que « la présence des variants doit être un motif supplémentaire pour le respect des mesures barrières ». « Il est temps de dépasser l’idée que la Covid n’existe pas », a-t-il rappelé après avoir révélé que depuis le 17 mai, 58 % des cas sont âgés entre 15 et 44 ans.

Jeudi 8 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :