États-Unis : Le fils du président rwandais se paie une luxueuse maison à Beverly Hills.


Même s’il y a près de 40 % de la population qui vit encore en dessous du seuil de pauvreté, il existe néanmoins de riches Rwandais. Le fils de l’actuel président Paul Kagame sera donc l'un d’entre eux.
Selon le site d’information Dirt.com, « le fils aîné de l’actuel président, titulaire d'un MBA de l'USC et qui siège  au conseil d'administration de l'agence d'investissement du Rwanda, a emménagé dans un luxueux manoir de Los Angeles, aux Etats-Unis qui a récemment été vendu pour 6,9 millions de dollars. »

L'entrepreneur a succès de 31 ans, passe encore beaucoup de temps aux États-Unis, où il s’est procuré cette maison qui arbore même un pedigree de célébrité qui appartenait auparavant à la skieuse olympique Lindsey Vonn et à son ex-mari, la star du hockey sur glace P.K. Subban, bien que la paire n'ait conservé la place que pendant un an, la vendant en mai, peu de temps après leur séparation.

Décrite dans l'annonce comme un « fabuleux domaine de villas italiennes au sommet d'une colline », la maison se trouve sur une longue
allée et derrière des portes. Construit dans les années 1950 mais radicalement remanié ces dernières années, la structure européenne de
style villa dispose de quatre chambres et six salles de bain sur 5 500 pieds carrés, et est visuellement dominée à l'avant par une longue
rangée de colonnes carrées massives, toutes peintes d'un blanc crème. Un garage pour trois voitures dispose d'une station de recharge Tesla
et la propriété d'un demi-acre est fortifiée par un système de sécurité de haute technologie.

À l'intérieur, le foyer éclairé par une lucarne se connecte au salon et à la salle à manger formels. La cuisine avec lucarne comprend deux
Mots, tandis que la salle familiale attenante dispose d'un bar avec évier et déborde sur la cour arrière par des rives de portes françaises. Il
y a trois chambres d'hôtes, plus une retraite principale avec une cheminée, deux somptueux dressings et deux salles de bain.

Rappelons que le Rwanda, pays africain enclavé, dont 40 % de la population vit encore en dessous du seuil de pauvreté, bien que la nation majoritairement rurale soit actuellement en plein boom économique.

D’ailleurs, selon la Banque mondiale, l'économie a progressé de près de 10 % en 2019, grâce à l'augmentation de l'activité dans le commerce, la construction, l'exploitation minière et le tourisme. Alors que la pandémie de Covid-19 a mis un frein inattendu à cette croissance, une hausse économique est à nouveau attendue cette année, le pays aspirant à atteindre le statut de pays à revenu intermédiaire au cours de la prochaine décennie.
Vendredi 29 Octobre 2021
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :