Entretien : Mamour Cissé fait la thérapie de l'opposition, défend l'administration et appelle à la sérénité de la classe politique...


Le président du Parti social-démocrate/Jant-Bi (PSD/Jant-Bi), s’est exprimé pendant une vingtaine de minutes avec Dakaractu pour lui confier ses impressions sur l'actualité, notamment, électorale.

Après la sortie du Conseil Constitutionnel livrant ses décisions sur les recours des coalitions en lice aux élections législatives, Mamour Cissé invite l’opposition à la prise de conscience sur la neutralité de l’administration judiciaire, électorale. Comme il l’avait souligné lors de la période précédant les élections locales, « le Sénégal a dépassé le stade où l’on s’acharne sur son administration pour lui faire les leçons de droit et les taxer d’avoir impacté négativement sur les élections. » 

Une décision que le membre de la mouvance présidentielle a salué tout en invitant à faire confiance à l’administration et au ministère chargé des élections.

Cet entretien avec le président du PSD/Jant-Bi sera pour lui, l’occasion de tancer l’opposition qui manque de finesse politique et de vision au moment où la guerre en Ukraine produit ses effets, où la pandémie n’a pas encore de fini ses ravages et où, la menace sécuritaire est aussi, plus que jamais, à nos portes ». Toutefois, Mamour Cissé salue la maturité d’une certaine opposition qui doit juste se munir de quelques « bonnes aptitudes » pour prétendre diriger le pays.
Vendredi 27 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :