Election à la Mairie de Ziguinchor : "la neutralité de Sonko est synonyme de trahison", selon Dame Bèye (conseiller municipal)


Le 27 juin 2024, les 80 conseillers municipaux de la commune de Ziguinchor vont élire un nouveau maire. Ainsi, les populations de la commune de Ziguinchor connaîtront, ce jour, le nom de leur nouvel édile. Ils sont au total quatre prétendants en lice, il s’agit de Alassane Diédhiou, cadre du parti Pastef et 4ème adjoint au maire, Bassirou Coly, 6e adjoint, Djibril Sonko, 2ème adjoint, et Aïda Bodian, 1ère adjointe. 
                                                                                          
Dame Bèye, conseiller municipal de Ziguinchor et membre de la coalition BBY, fustige la neutralité de Ousmane Sonko dans cette course où ses hommes se crêpent les chignons.
" Au moment de la pêche des voix, Ousmane Sonko vous aviez sillonné tous les quartiers de la commune pour solliciter le vote des citoyens avec en bandoulière le programme Burok.  Malheureusement, après plus de deux années d'exercice, il n’est noté aucun changement dans le quotidien des administrés. Par ailleurs, il est clair qu'aucun des candidats déclarés ne peut, dans une élection à suffrage directe, gagner un bureau de vote à plus forte raison une commune’’ explique t-il.

Face à cette situation, "le Maire Ousmane Sonko, vous devez prendre votre courage  à deux mains et désigner publiquement votre successeur à la tête de notre illustre institution. Cela permettrait, sans nul doute, de mettre fin à cette cacophonie notée au sein du Conseil municipal. Votre neutralité serait synonyme de trahison envers la population; celle-là qui a porté son choix sur vous",  ajoute M. Bèye...
Lundi 24 Juin 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :