Égypte-Sénégal : Trois questions autour d’une double confrontation capitale pour les Lions.

Même match qu'à la finale de la CAN, match avec enjeu capital, l’avantage de recevoir au match retour… Tout savoir sur la double confrontation face à l’Égypte, comptant pour les barrages du Mondial 2022 et prévue les 25 et 29 mars prochains, respectivement au Caire et à Dakar.


Le Sénégal et l'Égypte s'affronteront en barrages aller-retour pour obtenir l'une des cinq places réservées à l'Afrique pour la Coupe du monde au Qatar (21 novembre - 18 décembre). Le sens du match entre Lions et Pharaons a bien été évoqué  par la CAF, à la suite du tirage au sort.

 

À la clé, un match aller qui se tiendra au Caire le vendredi 25 mars (19h), avant un match retour à Dakar le 29 mars (17h). Pas de coup du sort. Les Lions étaient sûrs d’avoir l’avantage de recevoir au match retour.

 

Ce sera donc une double confrontation entre l'Égypte de Mohamed Salah et le Sénégal de Sadio Mané, les deux attaquants stars de Liverpool. Une alléchante revanche de la finale de la CAN Cameroun 2021, remportée par les sénégalais. Donc, la double confrontation s’annonce revancharde puisque seule l’une de ces deux nations compostera son billet pour le Qatar.

 

Verra-t-on le même match qu'à la finale de la CAN Cameroun 2021 ?

 

Il ne vaudrait mieux pas pour l’Égypte, qu'on avait vue pas trop offensive face à un Sénégal maître de son sujet sur la pelouse du  Stade Olimbé de Yaoundé. À l’aller, nul doute que les hommes de Carlos Queiroz tenteront de jouer plus haut, avec plus d'ambition.

 

Mais trop se découvrir peut aussi être fatal face à cette équipe de Aliou Cissé et à la vitesse de Sadio Mané et Ismaïla Sarr. La rigueur tactique des Pharaons se mesurera, encore, dans un « autre match » à la puissance offensive des Lions de la Téranga.

 

« Ce sera un match complètement différent contre l’Égypte. La finale, c’était un seul match sur un terrain neutre. Là, nous sommes dans une double confrontation, en aller et retour », a précisé le Doyen Abdoulaye Diaw, qui écarte d’éventuels tirs au but au retour.

 

Face aux Pharaons, les Lions de la Téranga disposeront d'une armada prometteuse avec le portier de Chelsea Édouard Mendy, désigné meilleur gardien de la CAN, le capitaine et défenseur de Naples Kalidou Koulibaly, ou encore les Parisiens Abdou Diallo et Idrissa Guèye.

 

Le Sénégal sera-t-il souverain dans son nouvel antre du stade du Sénégal ?

 

Logique, toutes les équipes ou presque sont plus à l'aise devant leur public. C'est tout de même très sensible pour le Sénégal, qui n’a pas concédé de défaites à l'extérieur et qui a remporté tous ses matches à domicile, lors des éliminatoires de la Coupe du monde Zone Afrique. Les Lions, au parfait  à la maison (3 victoires), auront remporté cinq de leurs six matches de qualifications aux barrages de la CM 2022.

 

En éliminatoires de la CAN Cameroun 2021, c'est à l'extérieur que les joueurs de Aliou Cissé ont remporté deux des quatre victoires obtenues.

 

 

« Avec l’euphorie de la victoire finale à la Can 2021 au Cameroun, les sénégalais vont être à fond derrière leur équipe, à domicile, c’est quand même quelque chose. Ça va leur donner un véritable supplément d’âme », a encore précisé le doyen du Groupe futurs médias (GFM).  

 

Recevoir au match retour, est-ce un vrai avantage ?

 

Aujourd’hui, l'on persiste souvent à dire que l'équipe qui recevrait au retour d'un duel éliminatoire serait en position avantageuse. Une notion qui perdure encore, selon Aliou Goloko. Prétendument plus forte à domicile, dit-il, l’équipe qui reçoit au match retour pourrait à l'occasion s'appuyer sur un résultat à l'extérieur relativement favorable pour avoir une « ascendance psychologique » sur la rencontre jouée dans son antre. Dans Sports2S, le journaliste expert média à la CAF a estimé qu’il serait souhaitable d’« aller chercher un résultat positif au Caire pour mieux aborder le match retour ».

 

Même son de cloche du côté de Cheikh Sidy Ba, qui confirme l'avantage supposé de l'équipe qui reçoit en deuxième. « Avec un résultat à l'extérieur relativement favorable, le pays qui reçoit en deuxième a de sérieux atouts à faire valoir pour la qualif’ », a fait savoir l’ancien international sénégalais, devenu consultant. Selon lui, « jouer devant ses supporters représente un avantage dans tous les sports ».

Mardi 22 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :