Economie : Moody’s rabaisse la note du Sénégal « sous pression » en raison la pandémie.

Moody’s confirme les problèmes économiques du Sénégal du fait de l’impact de la pandémie du nouveau coronavirus. En effet, le Sénégal, comme nous l’apprend Confidentiel La Lettre Quotidienne, a vu ses notes émises en devises étrangères et locales Ba3 et ses notes seniors non garanties en devises étrangères baissées.


Economie : Moody’s rabaisse la note du Sénégal « sous pression » en raison la pandémie.
Dans une analyse publiée hier, l’agence internationale de notation financière, qui a procédé à cette révision, souligne que la participation du pays à l'Initiative de suspension du service de la dette du G20 (DSSI) augmente le risque que les créanciers du secteur privé subissent un défaut de paiement.

« La suspension des obligations du service de la dette vis-à-vis des créanciers officiels seuls ne devrait pas avoir d'incidence sur la notation », lit-on dans la dernière édition de Confidentiel La Lettre Quotidienne.

Mais au-delà des interprétations des uns et des autres, on note que l’agence de notation tient compte de « la situation budgétaire du Sénégal ». Notre pays, estime Moody’s, est « sous pression » en raison du choc mondial du coronavirus.

« Cependant, l'appel du G20 aux créanciers du secteur privé à participer à cette initiative à des conditions comparables, augmente le risque de défaut sur la dette privée, selon la définition de Moody’s », renseigne-t-on.

Et le gouvernement s’est engagé « à respecter toutes ses obligations contractuelles vis-à-vis des créanciers du secteur privé ». Il n'aurait pas l'intention de leur étendre à l’allégement de la dette. « Sauf que selon Moody’s cela contraste avec l'appel lancé par le secteur public aux créanciers commerciaux pour qu'ils contribuent à l'allégement du service de la dette », a écrit Confidentiel La Lettre Quotidienne.
Samedi 13 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :