Échos du Caire - Manche aller contre le Sénégal : L’Égypte mise sur l’apport du public, l'esprit de revanche s’annonce tenace à l’égard des Lions.

Le choc des barrages du Mondial 2022 a été lancé par le sélectionneur de l’Égypte, Carlos Queiroz. Comme on pouvait le pressentir, le technicien mozambicano-portugais a supplié les 100 millions d’Égyptiens à soutenir les Pharaons face aux Lions.


Pour le match aller au Caire, ce vendredi 25 mars, l’Égypte souhaite mettre tous les atouts de son côté pour un résultat positif avant le déplacement à Dakar, le mardi 29 mars. Et pour assurer la victoire sur et en dehors du terrain, les égyptiens misent sur l’apport du public.

La Fédé égyptienne a déjà sonné la « mobilisation générale » pour la gagne à domicile, selon Bakary Cissé, Red-chef du journal Records, qui est intervenu depuis la capitale égyptienne, à l’édition de 12h sur la RFM. Les choses se mettent progressivement en place, dit-il, pour le match des Pharaons contre les Lions.

Forte soif collective de revanche 

« Nous essayons d’obtenir l’autorisation pour le nombre maximum de supporters autorisés à assister au match. Pour l’instant, un minimum de 50 000 fans a été autorisé », a révélé, à la presse locale, Helmi Mashour, membre de la Fédération.

Après avoir annoncé « un minimum de 50 000 spectateurs autorisés », l’Égypte est montée à 60 000 spectateurs. Il faut noter que l’enceinte du Caire peut accueillir jusqu’à 75 000 spectateurs.

Les deux finalistes de la dernière Coupe d’Afrique des nations se disputent l'un des cinq tickets réservés à l'Afrique pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. L’Égypte, finaliste malheureuse, va défier les Lions du Sénégal, nouveaux champions d’Afri­que.

La rancune commune sera sans doute tenace, comme en ont témoigné les « chants anti-sénégalais » entonnés au Stade international du Caire, lors de la finale de la CAN 2019 Sénégal-Algérie (0-1). C'est donc en toute logique que le rendez-vous a été classé à haut risque par les autorités égyptiennes.

Une ambiance chaude et hostile pour les récents vainqueurs de la CAN

« Ce match contre le Sénégal sera scruté par beaucoup de gens, d'autant qu'il se jouera à guichets fermés », relève le membre de la Fédé égyptienne, qui veut « montrer que le public égyptien est un beau public ».

Les pharaons promettent une ambiance chaude et hostile aux récents vainqueurs de la CAN pour une « revanche » tant souhaitée par un tout un peuple.

Au lieu d'une deuxième « finale », c'est un tout aussi bouillant match de qualif’ au Mondial qui est au programme de ces barrages zone Afrique.

Et l'enjeu s'en retrouve décuplé. Plus qu'une revanche, ce choc promet au vainqueur une qualification à la première Coupe du monde de football dans un pays arabe, que l’Égypte ne voudrait pas manquer.

Côté sénégalais, « on va tout faire pour continuer à rêver, comme nos adversaires, qui veulent se qualifier aussi », a dit le DTN Mayacine Mar. Et pour continuer à rêver, le Sénégal pourra compter sur Sadio Mané, dont le retour au Caire sera particulièrement scruté par Mohamed Abou Gabal alias « Gabaski ».

Et s’il est assuré que le leader technique des Lions va réagir encore sur le terrain, c'est désormais la réaction des supporters égyptiens qui sera attendue, bien que des mesures de sécurité aient été prises. Toutefois, des débordements convoqueraient des sanctions qui peuvent faire très mal. Il faut que tout le monde en soit conscient...
Mercredi 23 Mars 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :