Échecs récurrents dans le basket Sénégalais / Baba Tandiang descend le DTN en flammes : « Maguette Diop est dangereux pour le Basket Sénégalais… sur le dernier Afrobasket, il a gagné 20 à 25 millions »

L’ancien président de la fédération sénégalais de Basketball (FSSB), Baba Tandiang est loin d’avoir quitté les parquets, outré par l’échec cuisant de l’équipe nationale masculine de Basket de la coupe du monde en Chine (5 matches pour autant de défaites lors des matches de poule et de classement.) Dans une énième sortie au vitriol, l’ancien dirigeant du Basket sénégalais, s’en est pris cette fois-ci directement au directeur technique national de la FSBB, Maguettte Diop. Ce dernier serait en grande partie le principal responsable de cette situation de crise qui prévaut au sein de basket Sénégalais, avec l’avènement de Me Babacar Ndiaye (à la tête de l’instance depuis le 27 juin 2015.) Tandiang dont l’intime conviction est que Maguette Diop est « dangereux » pour notre Basket, va jusqu’à l’accuser de mercenaire qui s’est enrichi avec l’argent du contribuable, à coup de millions.


Décidément l’ombre de Baba Tandiang ne cessera de planer sur le basket sénégalais. Si l’ancien patron de la FSBB a rongé son frein suite à la défaite des « Lionnes » en finale de l’Afrobasket 2019 face aux D’Tigers du Nigeria (60 à 55), il n’en sera certainement, pas de même suite à la débâcle de l’équipe masculine. « Moi je vous ai dit que s’il y a des choses positives on le dit. Lors de l’Afrobasket féminin 2019, le Sénégal n’a pas gagné, personne ne m’a entendu critiquer Me (Babacar Ndiaye). Les filles ont tout donné, mais, les Nigérianes étaient plus fortes, pas mentalement mais sur le plan physique. Ça Me Babacar n’y peut rien! » Une façon pour lui de dire qu’il ne s’agit pas d’avoir la critique facile et de tirer à tout bout de champ sur Me Ndiaye, pour lui faire porter tout le poids de cette coupe du monde ratée.


Bien au contraire, il estime qu’en l’espèce, si coupable ou responsable il y’a, il faudra chercher du bon côté. Et, d’après lui (Baba Tandiang), le DTN de la fédération de basket, Maguette Diop est en grande partie responsable : « Si moi je dois attaquer quelqu’un sur ce côté-là, j’attaquerai le directeur technique national. C’est lui qui a mal préparé l’équipe nationale du Sénégal. Le DTN est responsable de l’équipe, c’est lui qui est responsable de l’équipe. C’est lui qui donne des objectifs, qui doit aller chercher des joueurs. Sur ce plan le président n’a rien à voir, il a désigné des gens qui ont mal fait leur boulot. Le DTN a mal fait son boulot, ce gars-là est dangereux pour le basket. Je vous le dis, je vous le redis et je vous le répète, Maguette Diop est dangereux pour le basket Sénégalais. » 


Poursuivant sa diatribe contre Maguette Diop, Baba Tandiang, va plus loin et l’associe sans détour à un mercenaire, un profitard sans scrupule qui s’est enrichi au fil des années sans rien apporter de bon au basketball sénégalais : « Depuis qu’il est le DTN, il a fait plonger le basket Sénégalais au niveau le plus bas possible. Moi je ne l’ai pas vu développer le basket. Je ne l’ai pas vu coacher des U16, U17 ou U18… C’est la base, mais on ne l’a pas fait. D’après les dernières informations que j’ai eues sur le dernier Afrobasket, il a gagné autour de 20 à 25 millions. Par la suite, il a tout fait pour aller en Chine avec la sélection nationale, malgré le fait qu’il était malade, il s’y est quand même rendu pour pouvoir toucher des primes de 5 millions, 7 millions. Quand vous le voyez, derrière l’équipe nationale masculine ou féminine, Il ne sert à rien, il a toujours les deux mains dans la poche. » De graves accusations formulées à l’endroit de Maguette Diop et de son président, Me Babacar Ndiaye. Une manne financière qui, selon Tandiang, aurait pu servir à la formation et à la promotion des U16, U17 entre autres...
 
Une absence totale de politique sportive, notamment pour le développement des petites catégories. Un manque criard de vision de la part de Me Ndiaye, dénonce-t-il : « Ces messieurs-là ne s’intéressent pas au développement du basket. Lui et son patron Me Ndiaye ne parlent que de compétitions internationales (Championnat du monde, preparation des JO, organisation du tournoi des JO à Dakar etc... Parce que ce sont les voies et moyens pour attirer les sponsors (Nike, Orange etc…) et autres pourvoyeurs de capitaux. Il n’y aucun contrôle… Maguette Diop ne s’intéresse pas à la détection des jeunes talents pour assurer la relève. Il n’a jamais dépassé Diamniadio depuis 4 ans et demi », finira t’il par lâcher contre le DTN, tout en le défiant dans un débat public. Mieux, il déclare avoir des preuves tangibles, la preuve de toutes ces allégations…
Mercredi 11 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :