Découverte artistique : À la rencontre de Rifslam, un ancien enfant de troupe passionné de poésie.


Passionné de musique, Rif, Chérif Diaw à l’état civil, se démarque des autres artistes à travers un genre particulier : le slam. Sa musique tourne autour de la poésie orale, qui a pour vocation de révéler les maux de la société. 

Rifslam fait partie des rares à titiller ce genre sans tambours, une façon pour lui de mieux véhiculer son message.

Après plusieurs années dans ce créneau où ne gravitent que peu de sénégalais, Rif confirme  son talent avec son premier album « consommer local » dont le titre phare « sokhor » connaît une réussite extraordinaire sur les réseaux sociaux.

L'homme aux envolées mélodieuses présente son nouveau bébé, composé de plusieurs titres et intitulé « Watabor ». Sur le marché depuis le 31 août passé, l’opus du slameur se veut un pur délice à consommer sans modération.

Pourtant son auteur jongle sur deux tableaux. Slameur, Rif travaille dans une entreprise de la place. Deux activités que cet ancien enfant de troupe tente de concilier et parvient jusqu’à présent à joindre l’utile à l’agréable...
Lundi 11 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :