Décision du CC: Zahra Iyane Thiam propose une date pour la tenue de l’élection présidentielle



Une nouvelle date devrait être choisie pour la tenue de l’élection présidentielle au Sénégal, suite à la décision rendue par le conseil constitutionnel qui a cassé le décret de report de la présidentielle acté par le chef de l’Etat pour le 15 décembre prochain. Cette date qui a créé beaucoup d’incertitudes devra être fixée par le Président Macky Sall en consensus avec tous les acteurs politiques. 

Face à cette situation, la responsable politique de Benno Bokk Yaakar, Zahra Iyane Thiam a d’ores et déjà donné son point de vue. La directrice de l’ASEPEX porte son choix sur la date du 17 mars parce que se considérant déjà dans une campagne électorale.

« Si nous considérons que nous sommes en campagne électorale permanente, les délais importent peu, seul le respect strict des règles républicaines doit guider et justifier les décisions à prendre. A ce stade, je note que le corps électoral est déjà convoqué car le décret abrogeant décret de convocation qui  a été annulé, il reste que la date fixée n’étant plus réaliste le Conseil constitutionnel demande seulement de fixer une nouvelle date.

Ainsi, il convient de prendre un décret de fixation de la nouvelle date pour l’élection. Tant mieux pour la République et le Sénégal, si les jours qui nous séparent du 02 avril nous permettent de convoquer le collège électoral le 17 mars avec une période de 21 jours de campagne à compter du 24 février. Les résultats après étude de la CDRV et de la CNRV et la proclamation du Conseil constitutionnel tiendront sur 6 jours. Si un 2ème tour intervient, il pourrait se tenir le 31 mars avec une période de campagne de 6 jours en lieu et place des 15 jours.

Ainsi, la proclamation définitive des résultats du 2nd tour, au 1er voire 2 avril, permettra la prestation de serment au 3 avril. Un schéma avec l’élection le 10 mars est sensiblement similaire avec juste la période de 21 jours de campagne pour le 1er tour réduite à 15 jours ou moins. Prions collectivement que l’arbitrage du chef de l’Etat soit un point de convergence pour tous les acteurs, et de permettre de traverser allègrement cette période, car si nous ne prenons garde, cette incertitude grandissante peut avoir des conséquences socioéconomiques troublantes pour le pays, compte non tenu des autres conséquences liées aux relations internationales et aux engagements bilatéraux et multilatéraux ».

En définitive, "ce qui revient à dire que l’élection se tiendra à la date du 17 mars avec un début de campagne électorale le 24 février pour 21 jours .Ce qui fait que le début de campagne sera fixé le 1er mars (pour 15 jours) et la proclamation des résultats va se faire le 24 mars. S’il y a lieu de 2 nd Tour, elle propose la date du 31 mars avec 6 jours de campagne allant du 25 au 30 mars inclus avant de terminer par une prestation de serment qui se tiendra le 2 ou 3 avril", a expliqué, Zahra Iyane Thiam dans un poste sur X (ex Twitter). 
Lundi 19 Février 2024
Dieynaba Agne



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :