Décès de Miriam Ramatoulaye Faye à Fann : « Pas mal d’arguments pour déposer une plainte » (beau-frère)


La question de la prise en charge médicale se pose toujours avec acuité dans certaines structures sanitaires. Le décès de la jeune femme du nom de Mariane Ramatoulaye Faye en est l'illustration. Dans les mêmes conditions que Astou Sokhna, elle a débarqué à l’hôpital de Fann en fin de semaine dernière après avoir piqué une crise d’asthme. 

Miriam Ramatoulaye Faye appartenait à une famille catholique habitant Ngane Fissel, un village dans la région de Fatick. Suite à cette crise qui l’aurait conduite aux urgences de l’hôpital Fann, elle n’a pu se battre contre la douleur qu’elle ressentait face à l’attentisme du médecin qui s’occupait de son cas. Selon son beau-frère, Souko Dogou, la famille est en train de réfléchir sur la mesure à prendre. « L’idée d’une plainte est en train d’être peaufinée au sein de la famille, car nous avons pas mal d’arguments pour ester en justice ».

Toutefois, le beau-frère de la défunte, hors de Dakar actuellement hors de Dakar,  nous renseigne que Miriam Ramatoulaye Faye était une grande croyante. « Elle se préparait même pour venir à Ngane Fissel où l’attendait sa belle-famille ».

Elle y est finalement, mais éternellement éloignée d’elle.
Lundi 25 Avril 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :