DPG / Pétrole et Gaz : «Le projet Sangomar est à 67% de taux de réalisation (…) le projet GTA a un taux de progression de 83%» (Pm, Amadou Ba)


Lors de sa déclaration de politique générale, ce 12 décembre, au Parlement, le Premier ministre Amadou Ba a rappelé les avancées de l’Etat liées à la politique énergétique avec la production des hydrocarbures notamment le pétrole et le gaz. L’autorité a renseigné sur les nouveaux développements.
«Des chantiers d’envergure sont en cours, des résultats importants notés et des perspectives crédibles sont envisagées. Le développement des projets en lien avec les découvertes avance à grands pas. Le projet Sangomar est à 67% de taux de réalisation ; la date du first oil est prévue fin 2023. Le projet GTA a un taux de progression de 83% à fin août 2022 ; le first gas est prévu au début de l’année 2024», a expliqué le Pm devant l’assistance. 
Il a aussi rassuré sur la protection du système d’approvisionnement avec la création d’un réseau gazier local de transport.
«Le dispositif d’approvisionnement en produits pétroliers sera davantage sécurisé, à travers l’augmentation de nos capacités de raffinage, de stockage et de distribution de produits pétroliers. En outre, le Réseau gazier du Sénégal qui constitue l’infrastructure nationale de transport terrestre du gaz local a été créé en 2019 avec le concours du FONSIS, de la SENELEC et de PETROSEN», a renseigné Amadou Ba.
 
Dans les perspectives, le chef du gouvernement a annoncé la construction de nouvelles unités de production utilisant le gaz local afin de renforcer le système d’offre à l’électricité.
 
«Avec notre entrée dans le cercle des pays producteurs de pétrole et de gaz, notre système d’offre d’électricité sera renforcé à travers le développement de projets de centrales avec des sources diversifiées, à l’effet de sécuriser la disponibilité de la fourniture électrique, mais également de baisser les coûts. De nouvelles unités de production utilisant le gaz local seront construites pour assurer la sécurité énergétique», a déclaré le Premier ministre.
 
Amadou Ba a au préalable exprimé l’opportunité énorme qu'offrent les découvertes en pétrole et en gaz pour notre économie, notre secteur privé, nos entreprises et les travailleurs. Pour lui, il revient, toutefois, au gouvernement de dessiner les contours du Sénégal de demain, en organisant le supplément de croissance autour de la production des hydrocarbures et une équitable répartition de ses fruits.
Lundi 12 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :