DPG/Emploi des jeunes : Amadou Bâ annonce 100 mille emplois directs et 200 mille emplois indirects de 2018 à nos jours...


Suite aux nombreuses demandes d'emploi des jeunes, le président de la République Macky Sall a demandé au gouvernement de prendre à bras-le-corps et faire de l'emploi et de l'auto emploi des jeunes une préoccupation majeure. C'est pourquoi le Gouvernement fait de la qualification professionnelle et de l'accès à l'emploi une priorité, en particulier dans les banlieues et les zones rurales. Selon le PM, le Gouvernement continuera donc la mise en œuvre des politiques de jeunesse conçues par le Chef de l'état Macky Sall, en termes d'éducation, de formation aux métiers, à l’image du 3 FPT qui a pris en charge la formation professionnelle et technique des jeunes pour un montant cumulé de 167 milliards entre 2015 et 2022. Pour 2023, un montant de 30 milliards FCfa est inscrit au budget.
 
Pour les emplois de base, occupés souvent aujourd’hui par des personnes n'ayant pas bénéficié d'une qualification suffisante, le Gouvernement va lancer un vaste dispositif de certification professionnelle, visant à accroître le niveau des savoir-faire et à aider au passage vers l'économie formelle. Ce dispositif visera de très nombreuses professions : transports, beauté, bâtiment, tourisme, de la sécurité, etc. Il s'agira de mettre en place un système de formation par l'apprentissage, en partenariat avec les entreprises, en vue de faciliter la reconnaissance des compétences acquises par le marché du travail.
 
«Il a paru au Gouvernement que rien ne serait, en réalité, plus justifié que de redynamiser le secteur privé et assurer son redéploiement dans les secteurs primaire et secondaire pour créer des emplois au profit de nos jeunes. À cet effet, l'impact de la DER/FJ sera renforcé afin de permettre aux jeunes de créer davantage d'activités génératrices de revenus» a-t-il déclaré
 
Amadou Ba a terminé par a confirmé que la DER/FJ a créé, depuis 2018, plus de 100 mille emplois directs et 200 mille emplois indirects. Elle va continuer, en plus du nano-crédit et de l'autonomisation, ses actions de financement des projets structurants. La DER/FJ va renforcer l'entrepreneuriat dans les chaînes de valeur agricoles et artisanales, notamment avec des programmes de renouvellement des camions frigorifiques, de financement des boulangeries, de renouvellement du matériel agricole motorisé et de mise à disposition d'engrais et de semences certifiées.
Lundi 12 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :