Crise milieu universitaire : Le MEEAJ.A se félicite du limogeage du Recteur et Dg du Crous de l’UGB


Crise milieu universitaire : Le MEEAJ.A se félicite du limogeage du Recteur et Dg du Crous de l’UGB
Appréciant la situation dans les universités en particulier celle de l’UGB ayant découlé sur la mort d’un camarade étudiant, le   mouvement des élèves et étudiants de « And Jef /pads authentique » (meeaj.a) s’est indigné de cette violence aveugle et disproportionnée qui s'exerce de manière récurrente dans les campus universitaires et a condamné jusqu’à la dernière énergie cette forfaiture et exige que toute la lumière soit faite et que les coupables soient sanctionnés.
Le MEEAJ dans une note signée de sa coordinatrice Maimouna DJITTE, s’est félicité des mesures fortes prises par le Président Macky SALL à savoir le limogeage du Recteur de l’UGB et du directeur du CROUS, de l’indemnisation de la famille du défunt par la prise en charge totale de sa femme et de son enfant.
 
Aussi selon la même source, le problème dans les universités est beaucoup plus structurel que conjoncturel et que les démissions ne peuvent en aucun cas régler les problèmes auxquels les universités sont confrontées. « Le système d’enseignement supérieur a besoin d’être accompagné si on veut atteindre les objectifs du millénaire pour le développement » lit-on sur la note que sont « réorienter le système d’enseignement supérieur vers les sciences, la technologie, les formations professionnelles courtes ; mettre les technologies de l’information et de la communication au cœur du développement de l’enseignement supérieur et de la recherche, instaurer une culture de la paix au sein des universités etc. »
Par ailleurs, pour la résolution des problèmes d’ordre social qui gangrènent les campus universitaires, le MEEAJ d’estimer que l’État doit prendre des mesures courageuses et révolutionnaires pour l'audit du fichier national des bénéficiaires de la bourse, le paiement effectif des bourses au plus tard le 05 de chaque mois, la domiciliation des bourses et la confection des cartes GAB à tous les bénéficiaires, le respect des accords signés entre les étudiants et les autorités étatiques, le renforcement du dispositif sécuritaire dans les campus universitaires, l’audit et la révision du système de codification pour le rendre plus performant et transparent entre autres...
 
Lundi 28 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :