Crise Anglophone au Cameroun : « Les séparatistes doivent aussi respecter la dignité humaine et jouer à la carte de l’apaisement » (Bechon Cyrille Rolande)

La publication du rapport d’Amnesty International dans les régions anglophones a servi de cadre pour la directrice des nouveaux droits de l’homme du Cameroun de revenir sur l’historique de cette crise.

En effet, selon Bechon Cyrille Rolande, les régions du Nord-Ouest du Cameroun sont en proie d’une crise depuis 2016 qui fait que les populations anglophones étaient marginalisées ». Cette spécialiste des Droits de l’homme considère que malgré la coexistence de deux systèmes anglophone et français, des mécanismes d’accompagnement n’ont pas suivi pour ceux qui ont formé du système anglophone.

Ainsi, Mme Rolande appelle les forces séparatistes à cultiver le sens de la retenue, de respecter la dignité humaine et jouer à la carte de l’apaisement...


Mardi 12 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :