Coronavirus en Afrique : 15 pays comptent plus de guéris que de malades sous traitement, 02 d’entre eux totalement rétablis


Coronavirus en Afrique : 15 pays comptent plus de guéris que de malades sous traitement, 02 d’entre eux totalement rétablis
Malgré les prédictions alarmistes et apocalyptiques, l’Afrique semble tenir tête au nouveau Coronavirus. Plus de deux mois après l’apparition de cette maladie émergente sur le continent noir, son avancée reste timide au moment où elle a entraîné beaucoup plus de dégâts dans d’autres continents comme l’Europe, l’Amérique et l’Asie.

Le nombre total de cas recensé dans le monde s’élève à 4 830 296 pour 317 200 décès. 

En Afrique, les porteurs du virus se chiffrent, à la date du 18 mai, à 85 639 dont 50 004 sous traitement, 32 807 guéris et 2768 décès.
 
8146 guéris dans 15 pays 


Il convient de noter que quinze pays sur 54 se sont distingués en arborant un taux plus élevé de guéris que de malades sous traitement. Ce groupe des quinze totalise 8 146 guéris.

Le Maroc arrive en tête avec au moins 3 732 sujets rétablis. Mais il faut aussi préciser que dans cette catégorie, le royaume chérifien compte plus de patients.

L’archipel des Seychelles est le quinzième pays africain où le taux de guérison l’emporte sur le reste. Alors qu’elles n’ont recensé que 11 cas, les Seychelles ne suivent plus que deux malades.
Deux des quinze pays n’ont plus de cas actifs. Il s’agit de l’Ile Maurice qui était à 332 et qui est totalement guérie de la Covid-19 après le rétablissement des 322 et la perte de dix patients. L’Erythrée a fait mieux pour avoir récupéré tous ses malades.

L’Afrique de l’Ouest en tête

En Afrique de l’Ouest, des pays comme le Mali (512 guéris sur 874 cas déclarés), le Burkina Faso (651 guéris sur 796), le Liberia (120 guéris sur 226), le Niger (698 guéris/904), la Gambie (12 guéris sur 23) se sont distingués.
Ces performances trouvent leur cause dans les mesures prises très tôt pour ralentir la propagation du virus. Cependant, force est de constater que nombre de ces pays ont jeté leur dévolu sur le protocole Raoult, associant l'hydroxychloroquine et l'azithromycine, pour traiter les patients estampillés Covid-19.
Lundi 18 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :