Coronavirus : La carte du Covid-19 dans le monde avec les États-Unis, largement touchés, la Chine de nouveau inquiétée.

Le pays de l'oncle Sam est officiellement le pays le plus touché dans le monde par la pandémie du Covid-19. Avec plus de 20 000 morts, les chiffres prennent une pente inquiétante alors qu'en Italie ou en Espagne, le bilan ralentit de jour en jour.


La pandémie du coronavirus a fait au moins à ce jour 114 539 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 13 h. 

 

Ansi, plus de 1 853 300 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 22 109 décès pour 557 590 cas. Viennent ensuite l'Italie avec 19 899 morts pour 156 363 cas, l'Espagne avec 17 489 morts (169 496 cas), la France avec 14 393 morts (132 591 cas), et le Royaume-Uni avec 10 612 morts (84 270 cas).

 

Ce lundi 13 avril, le nombre de morts en Espagne repart à la baisse avec 517 morts durant les dernières 24h contre 619 dimanche 12 avril. Le total de décès depuis le début de la pandémie est de 17 489 morts. 

 

3 477 nouveaux cas ont également été détectés. En Italie, le coronavirus a toutefois affiché son bilan le plus faible en plus de trois semaines selon les données remontées par les autorités hier, avec 431 décès dans les dernières 24 heures (près de 20 000 morts au total). Depuis le 19 mars, le chiffre quotidien était systématiquement au-dessus des 500 morts.

 

Ce lundi, les autorités sanitaires britanniques ont fait un nouveau point sur l'avancée du Covid-19. Durant les dernières 24h, 717 morts ont été recensés dans les hôpitaux du pays, portant à 11 329 le nombre de victimes outre-Manche.  Le Premier ministre Boris Johnson, contaminé par le Covid-19, est de son côté sorti de l'hôpital ce week-end après avoir passé trois jours et quatre nuits en soins intensifs. "Tout aurait pu basculer", a déclaré le chef du gouvernement britannique dans une allocution télévisée hier à sa sortie de l'hôpital. Boris Johnson, 55 ans, a affirmé que le service public de santé britannique, le NHS, lui "avait sauvé la vie".

 

Une situation inquiétante reprend la Chine

 

En Chine, l'inquiétude est de nouveau de rigueur avec 108 nouveaux cas détectés en 24h dont 98 auraient été importés. S'y ajoutent 61 cas asymptomatiques, surveillés. Pour contrer cela, la Chine scrute la frontière russe puisque sur les 98 cas de coronavirus importés, les autorités affirment que 49 sont des ressortissants chinois qui sont rentrés de Russie par la province du Heilongjiang. Ce passage est désormais très surveillé.

 

Alors que la moitié le l'humanité est confinée, le pape François a prononcé sa traditionnelle bénédiction "Urbi et Orbi" à l'intérieur d'une basilique Saint-Pierre vide pour Pâques. Des centaines de milliers de chrétiens à travers le monde ont été contraints de vivre leur foi de chez-eux suivant parfois les cérémonies à la télévision ou en streaming sur Internet. 

 

Dans un monde "opprimé par la pandémie, qui met à dure épreuve notre grande famille humaine", François en a appelé à "la contagion de l'espérance". Il a demandé à l'Europe de retrouver "un esprit concret de solidarité", à "avoir recours "à des solutions innovantes" et à oublier "les égoïsmes".

Lundi 13 Avril 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :