Contentieux entre Aïssatou Seydi et Diop Iseg : Retour sur une relation de confiance qui a atterri devant la justice.

Le feuilleton judiciaire entre le directeur de l'institut supérieur d'entrepreneurship et de gestion, Mamadou Diop, à son épouse Mme Aïssatou Diop, vient de connaître un autre épisode. En effet, Aïssatou Seydi est poursuivie pour faux et usage de faux et abus de biens sociaux sur une affaire concernant une villa sise à Sacré cœur 3 qu'elle aurait achetée avec de l'argent venant du compte de Diop Iseg.


Les débuts entre une 'socialiste' engagée et un entrepreneur assoiffé de réussite

 

Les débuts de Mamadou Diop ont été difficiles. Comme on le dit souvent, "la réussite est au bout de l'effort". On ne dira pas que le directeur de l'Institut Supérieur d'Entrepreneurship et de Gestion ne s'est pas engagé pour servir son pays parce qu’ayant mis en place une entreprise formant des journalistes, des entrepreneurs etc...

 

Tout est parti après la création de l'Iseg. Aïssatou Seydi était connue à travers son engagement dans les activités du parti socialiste qui donnait des bourses aux étudiants. Elle facilitait l'octroi de certaines bourses aux étudiants, notamment à ceux de l'Iseg. Très appréciée à travers cet engagement, elle finit par gagner la confiance de l'homme de Gamboul, en l'occurrence, Mamadou Diop. Conscient des potentialités et qualités de la dame, Mamadou Diop finit par épouser l'idée de donner une place de choix à Aïssatou Diop.

 

C'est ainsi qu'il remuera ciel et terre pour qu'enfin, celle-ci puisse être à ses côtés et occupe d'ailleurs une station importante à l'institut, celle de  directrice. 


Il faudra rappeler que même la fulgurance qui a été notée dans l'institut entre 2012 et 2015, était en partie due à son implication. On verra même, l'insertion de nouveaux programmes et de nouveaux modules et même le côté infrastructurel avec la construction de nouveaux bâtiments pour donner un nouveau visage à l'institut, ont été entreprises par Mr et Mme Diop. Par ailleurs, nous souffle une source, " En 2012, au moment où Diop Iseg était en Espagne, la gestion de l'institut était entre les mains de Aïssatou Seydi". Ce qui montre que la relation de confiance, était loin de faire défaut entre ceux qui ont beaucoup contribué à la renommée de l'école de journalisme à aujourd'hui.

 

Mme Aïssatou Diop Seydi, victime de sa naïveté?

 

La villa qui est aujourd'hui au cœur de ce litige entre Mr Diop Iseg et son épouse, Mme Diop Seydi ( toujours en instance de divorce) est la pomme de discorde. Elle aurait, en plus d'avoir mis à son nom cette maison, pris et dépensé de l'argent venant du compte de Mr Diop sans que celui-ci donne son aval. 

 

À la période où l'école faisait ses débuts avec cette vague dénommée "Macky Family" (l’appellation  donnée aux étudiants recommandés par l'État du Sénégal aux instituts de formation privés), il y'avait une collaboration parfaite entre Mr Diop et son épouse. D'ailleurs, c'est ce qui leur avait valu la confiance de l'ancien ministre de l'enseignement supérieur Mary Teuw Niane, qui finalement a consacré le leadership de cette école qui a vu le passage de plusieurs journalistes au Sénégal. À travers le E-Learning, une innovation dans laquelle Iseg s'est beaucoup illustrée, on avait également beaucoup perçu cette collaboration fructueuse entre Mr et Mme Diop...

Mardi 12 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :