Conséquences des fortes pluies de ce vendredi : Des embouteillages monstrueux, des routes impraticables, les eaux usées déversées dans les rues de Dakar … La Senelec et Sen Eau mettent à l’arrêt leurs services dans certains quartiers !

Après la pluie, c’est le beau temps ! dit l’adage ! Mais cela ne semble pas coller à la réalité observée ce vendredi après les 126 mm qui sont tombées à Dakar. Une situation inédite que la capitale sénégalaise a connue. C’est aux environs de 13h30, le vendredi, que de fortes gouttes d’eau ont commencé à remplir les rues de Dakar.


À la cité Keur Gorgui, ce vendredi aux environs de 23h30, les routes restent toujours difficiles d’accès. Des voies impraticables à cause du volume d’eau de pluie, mélangée à celle émanant des tuyaux d'évacuation, sont à l’origine de ces désagréments. Ce qui bloque toujours, dans cette zone de la cité Keur Gorgui, la circulation. Non loin de la cité, sur la Vdn, c’est également la croix et la bannière pour les usagers de la route de circuler et de rentrer chez eux après un début de week-end infernal causé par cette quantité d’eau qui s’est déversée à Dakar et alentours. 


Sur l’autoroute, des bouchons avaient été aussi notés avec de longues files d’attente des voitures qui ne parviennent toujours pas à se déplacer. Aux Almadies et à Yoff, comme  Dakaractu le soulignait un peu plus tôt, les déplacements des véhicules sont totalement impossibles. Même cas de figure à Castors et à la zone de captage qui n’ont pas échappé à ces intempéries. Avec les énormes embouteillages, certains usagers ont finalement décidé d'aller à pied parfois, sur des distances de plusieurs kilomètres. 


Par ailleurs, d’énormes risques sont à craindre notamment avec les poteaux électriques qui sont tombés dans certains quartiers de Dakar sous le regard inquiet et impuissant des habitants. Malheureusement, une perte en vie humaine a été déclarée à hauteur de la corniche Ouest, dans le tunnel qui était rempli d’eau de pluie. Les dégâts sont énormes, à tel point que les services de la Senelec et de Sen Eau, ont successivement sorti des communiqués le jour des dégâts pour éviter tout drame. 


C’est au tour de société en charge de l’électricité, d’informer, dans un premier temps, des perturbations dans les secteurs des zones de captage, Arafat, Darou Salam, Mamelles, Monument de la Renaissance, Ouakam Niayes… La Senelec a néanmoins informé du déploiement de ses équipes sur le terrain pour une meilleur prise en charge dans les meilleurs délais. 


Pour le Sen Eau, il sera question de la mise à l’arrêt du plus grand dispositif de distribution d’eau potable à Dakar. Cette usine du point B sise sur la route du Front de Terre est abondamment envahie par les eaux de pluie. Mais la société rappelle que toutes ses équipes et celles de l'Onas sont déjà, à pied d’œuvre pour faire revenir la situation d’antan au grand bonheur des populations dans le désarroi.


Pour rappel, aussitôt après cette forte pluie, le ministre de l’intérieur, sur instruction du président de la république, a déclenché le plan Orsec (Plan d’organisation des Secours en cas de Catastrophe), sur l’étendue du territoire national pour faire face à cette situation et parer, éventuellement à d’autres.
 
Samedi 6 Août 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :