Conseil présidentiel décentralisé à Matam : « Une enveloppe de plus de 253 milliards de francs CFA a été injectée dans la région depuis 2013 » (Macky Sall)


La quatrième journée de la tournée présidentielle se tient dans la région de Matam pour entamer de larges discussions sur les projets et réalisations initiés par l’État du Sénégal dans la région Nord. Ces échanges sont présidés par  Macky Sall, chef de l’État, en présence des membres du gouvernement et des autorités  de la région de Matam. 

Dans son discours introductif, le président de la République a d’abord félicité cet engagement des autorités locales à œuvrer pour le développement socio-économique de Matam. Le président Macky Sall a ensuite soutenu qu’elles ont facilité la prise de conscience des besoins d’investissements prioritaires de la région. C’est ce qui avait d’ailleurs permis au gouvernement de s’engager sur un volume d’investissement de 126 milliards couvrant 14 sous secteurs.

Les recommandations du conseil des ministres décentralisé qui avait été tenu dans la région de Matam avaient ainsi poussé le président de la république à prendre acte de l’urgence de la territorialisation des politiques publiques afin de conférer à chaque territoire des instruments et moyens d’actions efficaces. 

L’objectif est de lutter significativement pour la réduction des disparités sociales et territoriales particulières pour accroître la quintessence de l’acte 3 de la décentralisation.

Pour le président de la République, les performances dans la région de Matam sont significativement notables, même s’il reconnaît que certains défis et contraintes restent à relever. En effet, entre 2014 et aujourd’hui, la région de Matam s’est substantiellement améliorée grâce à des programmes bien définis.

Dans cette perspective, « une enveloppe de plus de 253 milliards de francs CFA a été injectée dans la région depuis 2013 soit deux fois plus que le montant validé lors du conseil des ministres qui avait été tenu dans la région de Matam », a rappelé le président de la République devant les autorités de la région et plusieurs membres du gouvernement.

Ce sont des investissements, pour rappel, qui ont couvert plusieurs secteurs notamment la santé, l’éducation, les infrastructures, l’énergie, l’agriculture, l’élevage, l’autonomisation, l’eau, la protection sociale et la transformation de produits locaux. Par ailleurs, elles ont couvert le désenclavement de la région. Un aspect indispensable pour valoriser le potentiel local et les initiatives publiques.

Ce conseil présidentiel décentralisé à Matam va permettre, à terme, de décliner les perspectives, recommandations et propositions pour une meilleure gestion des politiques publiques qui seront définies incessamment pour le développement de la région.

Mardi 15 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :