Confrontations contre le Togo et le Congo : Aliou Cissé et le choix des « 28 », focus sur une liste en quête de second souffle…


Pour les 5e et 6e journées des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 (11 novembre contre le Togo et le 14 novembre face au Congo), Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions du Sénégal, présentera sa liste de joueurs ce vendredi.

Avec désormais la possibilité de convoquer jusqu’à 28 joueurs (Dérogation faite par la CAF pour pallier les cas potentiels de covid-19), Cissé se retrouve face à un problème de riche, puiser dans l’énorme grenier de talents dont il dispose, tout en faisant les bons choix en terme de profils et selon les compartiments du jeu. Avec un groupe déjà façonné, le technicien sénégalais va aussi devoir faire avec les forfaits qui s’annoncent tout en prenant en compte l’appel du pied des anciens pensionnaires de la tanière, et des potentiels nouveaux arrivants…


Pape Guèye, l' « OM » qu’il faut sur la liste de Cissé ?

Le sujet qui fait débat depuis plusieurs jours au Sénégal, c’est le « oui » du jeune milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, Pape Guèye qui aurait enfin donné son feu vert à la fédération sénégalaise de football (Fsf) pour porter les couleurs nationales. Approché par le sélectionneur national qui a préféré prendre son temps dans le dossier Pape Guèye, ce dernier serait désormais disposé à se battre pour les Lions. Une nouvelle qui, si elle venait à être officialisée, pourrait être bonne pour la sélection qui se renforcerait à ce poste. 

Cependant, le jeune Phocéen remplit-il toutes les cases pour s’imposer dans l’entrejeu sénégalais déjà bien fourni ? Certes, le chantier est en cours, et Guèye en bon milieu récupérateur-relayeur, gaucher de surcroît, a une carte à jouer. Néanmoins, des interrogations pour ne pas dire des inquiétudes liées au style de jeu jugé assez nonchalant et le manque de volume de jeu de Pape Guèye, plaident en sa défaveur. 

Au moment où, Aliou Cissé cherche une solide sentinelle capable de ratisser large, aller au charbon, gratter des ballons et aider l’équipe dans les premières relances, Pape Guèye peine plus ou moins à jouer ce rôle avec l’OM ou Bouba Kamara et Matteo Guendouzi sont préférés par Sampaoli. De plus, le timing assez juste de cette probable convocation laisse perplexe. 

Un timing juste… La CAN et une possible Coupe du monde en guise de motivation ?

À quelques foulées de la CAN 2022 (du 09 janvier au 06 février au Cameroun), et peut-être même d’une coupe du monde, en cas de qualification, d’aucuns se questionnent sur les réelles motivations de cet appel du pied. Dans l’éventualité de sa convocation et de sa confirmation dans la tanière, qui sera perdant ? Sachant qu’il est en compétition avec Joseph Lopy, Nampalys Mendy, Moustapha Name pour ne citer que ceux-là… 

Et si Cissé se limitait à ses 25 Lions… 

Toujours concernant cette prochaine liste de joueurs qui certainement a été déjà confectionnée pour l’essentiel, il sera intéressant de voir si, en réalité, Aliou Cissé fera appel à 28 joueurs ou se limitera-t-il à 25 comme lors de la dernière fois. À ce sujet, certaines indiscrétions laissaient penser que Cissé pourrait aller jusqu’à 26 Lions tout au plus.

À ce sujet, il avait d’ailleurs déjà fait comprendre lors d'une conférence de presse qu’en terme de prise en charge et de logistique, il serait assez lourd pour la Fsf de supporter « 28 lions. » À moins, qu’il y ait une pléthore de forfaits ou une réelle volonté d’ouvrir la tanière, la liste devrait être assez modérée. 
 
Des forfaits annoncés, quelques joueurs encore incertains…

S’agissant des joueurs annoncés forfaits et ou incertains, on peut déjà compter l’attaquant de Cagliari, Diao Keïta Baldé qui s’est fait opérer des amygdales ce mercredi. À cet effet, il devrait rater le prochain regroupement des Lions. Sur la liste des joueurs incertains, les noms de Joseph Lopy (FC Sochaux) et Krépin Diatta (Monaco) sont évoqués. En attendant les matches du week-end, pour disposer de la totalité de son effectif, Aliou Cissé pourra au besoin peaufiner sa liste compte tenu de ses données soulignées ci-dessous.

Mbaye Niang, PAN si près et si loin de la tanière… 

Dans le chapitre des retours évoqués, il faut dire que la liste est longue et les incertitudes nombreuses. Au moment où, l’attaquant de Villarreal, Boulaye Dia revient en forme après avoir manqué le dernier regroupement pour cause de blessure, Mbaye Niang (26 ans), l’attaquant titulaire des Lions à la CAN 2019 et au mondial 2018, éloigné de la tanière depuis plusieurs mois à cause de son bras de fer avec son ancien club, Rennes, et donc son manque de temps de jeu, retrouve des sensations avec Bordeaux. Encore juste, son retour n’est pas totalement à exclure même si la concurrence sera extrêmement rude avec un Famara Diedhiou et un Habib Diallo actuellement dans une grande forme. 

Lys Mousset en embuscade, au seuil de la tanière…

L’un des meilleurs joueurs sénégalais de la dernière CAN, si ce n’est le meilleur, Pape Alioune Ndiaye (31 ans), manque cruellement aux Lions, son exil en Arabie saoudite à Al-Ain FC avait réduit à néant toutes ses chances de retrouver la tanière. Aliou Cissé qui accorde une attention particulière à ce que ces joueurs évoluent dans des championnats relevés, pourrait tendre la main à Badou Ndiaye qui a rejoint la première division grecque, avec l’Aris Salonique. 
Enfin, l’attaquant franco-sénégalais de Sheffield United (D2 anglaise), Lys Mousset (25 ans) n’a eu de cesse de crier son envie de porter les couleurs sénégalaises. Auteur de trois buts en six matches joués, il reste une belle option pour la tanière…
Jeudi 4 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :