Cité Keur Gorgui : comment un policier a sauvé un « boudiouman » d’une mort certaine.


La capitale sénégalais regorge de sites laissés à la merci des sans-abris. Le terrain situé derrière la permanence du Parti démocratique sénégalais en fait partie. Devenu un lieu malfamé, il a failli être le théâtre d’une scène dramatique le samedi 1er août dernier, vers les coups de 21 heures. 

 

Deux sans-abris appelés « boudiouman » se sont battus et l’un des deux a failli être tué par son camarade d’infortune. Des charretiers qui ont fait des lieux leur quartier général, n’ont pas intervenu pour les séparer et l’innomable a failli se produire. L’un des deux protagonistes a reçu un coup de couteau qui a failli lui être fatal et gisait sur son sang. 

 

Un riverain du nom de Mr Tall est tombé sur la scène et a fait des pieds et des mains pour appeler les secours en vain. Il a eu l'intelligence d’alerter le commissariat de Dieuppeul qui a dépêché sur place l’adjudant Kayounga qui est venu accompagner de deux ASP. 

 

Face à l'absence de réponse des structures sanitaires, le policier fait les premiers soins avant d’acheminer les deux blessés à l’hopital Fann même s’ils ont été pris en charge à l’hôpital Principal. Non seulement, il est resté veiller sur les deux « boudiouman » de 22 heures à 06 heures du matin mais il a mis la main à la poche pour payer l’ordonnance de l’un des deux très mal en point. Apres l’amélioration de leur état de santé, les deux bagarreurs ont été déférés au parquet, a-t-on appris. 

 

Cependant, les lieux continuent d’être le repaires d’individus peu fréquentables. Ce qui peut être source d’insécurité dans la zone.

Lundi 10 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :