Chambre de commerce : Le contentieux opposant le collectif des élus et l’assemblée générale siégeant a été encore renvoyé au 10 novembre.


Chambre de commerce : Le contentieux opposant le collectif des élus et l’assemblée générale siégeant a été encore renvoyé au 10 novembre.
L’absence de l’actuel président de l’assemblée siégeant de la chambre de commerce, Abdoulaye Sow et Cie au contentieux l’opposant au collectif des élus de la chambre consulaire ne surprend pas la partie civile qui l’assimile à un refus de venir comparaître. Après un énième renvoi du procès entre les 2 parties, le président de la coalition And Défarat Chambre de Commerce, Birane Yaya Wane constitué partie civile dans ce dossier, croit que le camp d’en face n’a rien à poser sur la table et qu’il cherche par des subterfuges à plomber le jugement.

Pour Birane Yaya Wane, Abdoulaye Sow et Cie sont nuisibles pour le secteur privé parce qu’ils empêchent la chambre consulaire d’exécuter normalement ses tâches. L’affaire a encore été renvoyée, ce 27 octobre, au 10 novembre pour plaidoirie sur la demande des avocats de la défense qui soutiennent vouloir prendre en connaissance le dossier.

La chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar traverse une crise institutionnelle et financière du fait de l’illégitimité et de l’illégalité de certains de ses membres élus qui cherchent toujours à se maintenir par des manœuvres frauduleuses pour s’accaparer des fonds publics destinés à soutenir l’entrepreneuriat à des fins personnelles sans respecter les règles de bonne gestion des deniers publics, a soutenu Birane Yaya Wane qui a fait face au juge ce mardi.

« Il faudrait que ces gens soient boutés dehors et qu’il y’ait une délégation spéciale. Si des gens sont dans une illégalité et dans une illégitimité pendant 10 ans, il faudrait que l’État prenne ses responsabilités »,  a encore pesté le président de la coalition And Defarat Chambre de commerce.
Mardi 27 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :