Casamance / Le Colonel Souleymane Kandé explique la mission de ratissage dans le Balantacounda.


C'est hier mardi 09 février 2021 que le commandement de la zone militaire N°5 a invité la presse régionale, nationale et internationale à une excursion dans les zones jadis occupées des bandes armées pour certains et les combattants du Mfdc pour d'autres. Au total, selon le commandant de la zone militaire N°5, le Colonel Souleymane Kandé, l'armée a récupéré quatre camp ennemis sur cette bande frontalière avec la Guinée Bissau. Après la visite dans les différents camps où l'ennemi a tout abandonné, le Colonel s'est entretenu avec la presse. Il est revenu sur les trois missions majeures qu'ils devaient accomplir avec la manière. 


"Les évènement les plus marquants c’est particulièrement la tuerie de Niadiou avec les deux jeunes disparus en novembre, dont on a retrouvé les restes humains deux mois plus tard. Il y a eu aussi l’exaction sur les populations qui étaient parties dans la forêt de Toubacouta. Ces deux évènements majeurs ont suffi pour déclencher cette opération.

Les raisons du déclenchement des opérations 

Il y avait trois objectifs. D’abord créer les conditions sécuritaires pour le retour des populations qui ont abandonné leur terres depuis des décennies. Le deuxième objectif, c’est de nous rétablir sur la frontière avec la création de postes militaires sur la frontière avec la République de Guinée  Bissau et pour contrôler tous les points de passage par lesquels transitent tous les trafics illicites et les marchandises frauduleuses. Le troisième objectif c’est de détruire toutes les exploitations industrielles de chanvre indien qui nourrissait l’économie criminelle des bandes armées. Aujourd’hui tous ces objectifs sont atteints.

Maintenant toujours au Sud, il reste le cantonnement commandé par César Atoute Badiatte dans le département de Oussouye et aussi ceux qui sont à Bignona, le camp de Diakaye, de la zone des palmiers et de Salif Sadio au nord de l'arrondissement de Sindian.








Mercredi 10 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :