Carburant et Électricité / Papa Malick Ndour met de la lumière: «Macky, c’est 750 milliards FCFA de subventions dans le secteur ! Il faut l’accompagner à appliquer la vérité des prix…»


Le président de la République, dans son discours à la nation a réaffirmé son engagement à soulager les populations sur la consommation des denrées de premières nécessité, mais également sur les prix carburant et de l’électricité. Macky Sall a même évoqué dans ce discours, avec la reconnaissance de «World Economic» que le Sénégal est parmi les pays les plus réguliers en matière de croissance durant la dernière décennie. Même si, l’essence et le gasoil connaîtront une hausse de 100 francs cfa dans la perspective de subventions pour un meilleur ajustement, les couches sociales nécessiteuses sont bien prises en compte par l’Etat du Sénégal. Le ministre de la jeunesse et de l’emploi, Papa Malick Ndour vient renforcer cette thèse qui selon lui montre à suffisance que le chef de l’Etat Macky Sall est le champion du monde des politiques de protection sociale. Sans compter les mesures dans les autres secteurs avec des programmes comme le Puma, Promovilles, CMU, PUDC dans le cadre de l’équité sociale, la main de l’Etat est aussi présente dans les subventions. Dans cette interview où le ministre rappelle les efforts de l’Etat, Pape Malick Ndour veut bien faire revenir les sénégalais à la raison avant que les spéculations prennent le dessus sur la réalité qui n’est autre que cette régularité du Président Macky Sall, malgré l’inflation, la récession et les difficultés qui traversent le monde, à maintenir le cap de la croissance qui doit, avec l’exploitation du pétrole et du gaz, évoluer considérablement en 2023. 

Dans cet entretien avec le journal «L’AS», le ministre de la jeunesse estime que le Sénégal de tous et pour tous est une réalité dans le contexte actuel marqué par une succession de crises dont la plupart est importée. «Aujourd’hui, ce qui est fait par l'Etat pour les prix à la consommation n'existe dans aucun autre pays. Malgré la conjoncture économique mondiale. C’est près de 750 milliards FCFA de subventions que l’Etat a accordées, rien que pour le secteur de l'énergie. Durant toute l'année 2022, le ministre rappelle que les prix de l'électricité et du carburant ont été maintenus à des niveaux assez bas par rapport à la vérité des prix. Tout cela pour éviter aux ménages les effets pervers de l'inflation qui grèvent leur pouvoir d'achat.
 
Il en est de même, dans le cadre du maintien des prix de consommation et de l’appui aux ménages. L’augmentation des bourses de sécurité qui sont passées de 25 à 35 000 FCFA est aussi, une illustration du souci du chef de l’Etat à soulager les populations. Cette campagne d’acharnement et de désinformation orchestrée par une partie de l’opposition est selon le ministre de la jeunesse inélégante et doit même laisser la place au travail du chef de l’Etat pour une application d’une partie de la vérité des prix concernant les produits des hydrocarbures et de l'énergie qui ont connu des hausses exponentielles sur le marché mondial. Je pense qu’il faut l’accompagner à trouver les moyens de réussir le ciblage concernant cette augmentation…» assène le ministre de la jeunesse et de l’emploi. 
Vendredi 6 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :