Canal+ : Le démenti concernant les pseudo « intentions de promouvoir les LGBT au Sénégal »


Canal+ est une chaîne de télévision généraliste nationale française privée qu’on ne présente plus aux Sénégalais. Présente au ‘’Pays de la Teranga’’ depuis plus d’une décennie, elle est un bouquet dont l’offre est axée sur le cinéma et le sport qui depuis hier est l’objet de vives dénonciations. Des plaintes, de certains Sénégalais, motivées par l’annonce faite par Canal+ et exploitée par quelques organes de presse locaux pour faire part de sa volonté de célébrer la nuit Gay dans son bouquet. 
 
Une source proche de Canal+ a réagi, à travers un entretien téléphonique pour apporter ‘’une précision sur une fausse information qui circule depuis ce matin portant sur la chaîne Hello dédiée à la communauté LGBT. Annoncée comme diffusée au Sénégal au sein de nos offres, cette chaîne ne concerne nullement l'Afrique. Il y a certaines chaînes accessibles aux populations Européennes qui ne sont pas disponibles dans le bouquet proposé aux Africains encore moins aux Sénégalais. On ne propose pas certaines chaines sans tenir compte des réalités socioculturelles des publics visés. En ce sens, la chaine Hello qui existe bel et bien n’est accessible qu’en Europe. Donc mettre cette chaîne dans le bouquet accessible au continent africain, n’est pas à l’ordre du jour. Tous ceux qui ont fait cette annonce et qui nous reprochent de tels faits ne savent pas ce qu’ils disent’’, a indiqué la source à Dakaractu.
 
A noter que cette histoire est partie d’une annonce faite par ledit bouquet. Dans l’annonce il est indiqué : ‘’La nuit Gay se transforme en une célébration permanente de la diversité ! Pour ses 25 ans nous lançons la chaîne digitale ‘’Hello’’ dédiée aux œuvres et aux créations LGBTQ+ et ‘’Hello’’, la nuit LGBTQ’’ avec une programmation consacrée au coming-out’’. Mais, Canal a bien précisé que ‘’cette chaîne de la création LGBTQ+ sera disponible sur My Canal Europe, dès le 26 novembre (hier)’’.
Mercredi 27 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :