COP 25 / Forum de l'eau : le ministre de l'Environnement plaide pour des financements adaptés à la question de l'eau


Le Conseil mondial de l’eau a organisé à Madrid, où se déroule la COP 25, une session sur le thème « action pour l’adaptation, comment nous gérons l’eau pour la résilience au changement climatique. » Une rencontre à laquelle a été invité le Sénégal, représenté pour l’occasion par son ministre de l’environnement, Abdou Karim Sall.
 Le ministre sur la gestion de l’eau et pour faire face aux défis climatiques, de faire savoir qu’il « nécessite des innovations et des connaissances renouvelées, en particulier le recours à l’intelligence artificielle ». Le ministre a aussi requis un changement de paradigme dans la manière de gérer l’eau, en rompant « avec la démarche sectorielle et penser l’eau selon une approche filière ». « C’est ainsi que nous pourrons davantage maîtriser sa gestion et apprécier sa valeur dans le cadre d’une économie circulaire», a-t-il dit.
Le ministre a par ailleurs évoqué des projets d’adaptation et de résilience du secteur de l’eau aux changements climatiques au niveau du Sénégal.
Enfin, sur la lancée du Chef de l’Etat Macky Sall, membre du panel de haut niveau sur l’eau qui avait proposé la mise en place du fonds bleu au profit du secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, le ministre a plaidé pour des financements adaptés à la question de l'eau. «  La gestion de l’eau c’est aussi des financements adaptés à l’image du fonds vert climat, il est nécessaire de disposer de mécanismes d’envergure, en mesure de prendre en charge les besoins d’investissements sur l’eau » a-t-il conclu.
 
Vendredi 6 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :