CDM 2022 : « Finale » contre l’Équateur, vers la reconduction du même onze aligné contre le Qatar… Ilimane Ndiaye en ballotage avec Krépin …


On ne change pas une équipe qui gagne ! Cette expression est d’autant plus pertinente que le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Aliou Cissé devrait rabattre face à l’Équateur, les mêmes cartes qui avaient permis au Sénégal de battre le Qatar (3-1).
Autrement dit, le 4-2-3-1 (ou 4-4-2) qui avait donné satisfaction avec Famara Diédhiou, Boulaye Dia et Cie, est assez probant pour être reconduit ce mardi…
Pour bien boucher les couloirs et freiner les velléités offensives de l’adversaire qui sera porté entre autres par ses pistons (Angelo Preciado et Estupinan) loin d’être limités aux tâches défensives, El Tactico devra imposer un défi physique énorme.
Notamment au milieu de terrain ou le pressing et le contre pressing collectif seront de mise pour briser les contre-attaques souvent foudroyantes des équatoriens.
Il n’est pas question de laisser l’adversaire prendre son second souffle et s’installer dans la partie qu’ils chercheront à maitriser et diriger, eux qui se contenterait du point du nul.
 Dans ce cas, la doublette Idrissa Gana Guèye et Nampalys sera de mise. Ces deux-là ne devraient pas bouger même si le nom de Ciss Pathé, est soulevé pour éventuellement suppléer Gana ?
Cette hypothèse semble être peu plausible. Aussi bien, Pape Matar que Pathé Ciss ou Pape Guèye seraient plus enclins à faire leur apparition en seconde période… Il faut dire que dans un 4-4-2, l’apport offensif mais surtout défensif de Krépin Diatta est plus conséquent que celui d’un Pape Matar Sarr, voire d’Ilimane Ndiaye.
Ce dernier est en ballotage avec Krépin qui a toujours la confiance de Aliou Cissé. Au meilleur des cas, Ilimane qui est plus explosif et décisif dans l’axe, pourrait prendre la place de Famara Diédhiou pour graviter autour de Boulaye Dia, à la pointe. Un choix assez difficile à faire si l’on sait que les deux attaquants avaient trouvé le fond des filets précédemment…
Pour mieux consolider son milieu et réduire les espaces tout en imprimant une bonne pression aux hommes de Gustavo Alfaro, on devrait retrouver Ismaïla Sarr et Krépin Diatta qui, jusque-là, font quand même le service minimum !
Comme face aux Qataries, les cinq fantastiques de la défense seront de la partie avec en tête de liste, Édouard Mendy, le duo Koulibaly-Diallo et les deux latéraux, Sabaly et Jakobs respectivement à droite et à gauche.
 
Autant dire que seul un ou deux changements, tout au plus, sont attendus ce mardi dans le onze de départ. Comme contre le Qatar, le banc des Lions sera d’une grande importance dans le coaching de Cissé qui voudra gagner, mais pas forcément en se précipitant au risque de se découvrir et de prendre un but fatal !
Lundi 28 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :