Burkina Faso : 30 civils et 14 FDS ET 3 VDP tués dans une attaque terroriste.


Les attaques dirigées contre les civils se poursuivent dans le Sahel, précisément dans la région des trois frontières où se rencontrent le Mali, le Burkina Faso et le Niger.

Lundi 16 août, 37 civils ont été massacrés dans l'ouest nigérien, non loin de la frontière avec le Mali. Deux jours après, c'est au Burkina Faso que les groupes armés terroristes se signalent en visant les mêmes cibles.

Cette fois-ci 30 civils, 14 membres des forces de défense et de sécurité et 3 Volontaires pour la défense de la Patrie ont péri, rapporte le site de l'Agence d'information du Burkina Faso visité à Dakaractu. Ce carnage s'est produit entre Arbinda et Gorgadji, dans le Soum, au nord, précise la même source... 
Mercredi 18 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :