Bilan année scolaire 2020 / Perspectives 2021 : « Le lien pédagogique n'a pas été rompu... Le port du masque n’est pas obligatoire au préscolaire, mais.. » (Tenguéla Ba, DEPr/MEN)


L'éducation préscolaire n’a pas été épargnée par la pandémie de Covid-19. Au Sénégal, ces classes qui accueillent la petite enfance ont dû aussi faire face à cette crise sanitaire en créant des modules adaptés à la situation via le net, selon le directeur de l'enseignement préscolaire du Ministère de l'Éducation. 

Selon Tenguéla Ba, « en tant qu'acteur du système éducatif, je peux valablement dire que le bilan de l'année 2019-2020 a été positif malgré ce contexte difficile de coronavirus  en terme de stratégies déployées par le MEN pour face à cette pandémie. Le plan de résilience du Ministère qui a été déployé pour venir à bout de cette maladie a été satisfaisant. Le canal de l'Éducation Nationale, les supports pédagogiques, la stratégie apprendre à la maison qui ont permis d'aider les enfants… Ce lien pédagogique n'a jamais été interrompu ... »

 « Le MEN a lui-même salué le dynamisme et le patriotisme de tous les acteurs du système éducatif qui ont su relever le défi… », dira-t-il. À quelques heures de la rentrée des classes, cette Direction de l’Éducation Préscolaire qui a pour mission, en collaboration avec les services spécialisés, de mettre en œuvre la politique d'éducation préscolaire en matière de programmes, de méthodes, structures, allocation de ressources et effectifs, d’organiser l’animation et le contrôle administratifs de tous les établissements d’éducation préscolaire trace les grandes perspectives de l'année scolaire 2020/2021. Selon Tenguéla Ba, « avec l’internalisation des directives de l'UEMOA, le Sénégal a basculé en mode Budget Programme depuis janvier 2020. En 2021,  nous comptons intensifier cette gestion axée sur les résultats, sur les performances. La priorité même du MEN est de renforcer l'efficacité du système. Le taux de préscolarisation est actuellement à 17, 5%. Mais avec cette gestion axée sur le résultat nous irons en 2021 à 34%. Avec cette gestion basée sur les résultats nous irons vers la quête de résultats. »

La petite enfance figure, avec l’école élémentaire et l'alphabétisation des adultes, en bonne place parmi les priorités de l'État du Sénégal. Concernant les mesures sanitaires mises en place pour accueillir ces enfants dans les écoles maternelles ont été bien définies. « Le port du masque n’est pas obligatoire selon l’OMS, mais les mesures barrières seront scrupuleusement respectées. Les enseignants et les parents d’élèves qui auront accès à l'intérieur de l'établissement scolaire, porteront obligatoirement le masque… », a-t-il ajouté lors d'un entretien accordé à Dakaractu.
Mardi 10 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :