Bataille pour la mairie de Dioulacolon (Kolda) : Bouba Mballo 1er adjoint au maire se positionne…


« Je suis candidat à la mairie de Dioulacolon pour les prochaines locales de 2021. Et cette candidature est motivée par des manquements notés dans notre commune et une gestion nébuleuse en son sein. C’est pourquoi, j’ai démissionné de la coalition qui gère notre commune en m’associant à monsieur Hamadou Kandé du Grand parti de Malick Gakou. Même si nous ne sommes pas du même parti, nous sommes animés de la même intention pour le développement  de notre commune. Et nous sommes convaincus qu’avec le soutien des mouvements des femmes de Hafia, nous pourrons y arriver », déclare Bouba Mballo, premier adjoint au maire de la commune de Dioulacolon lors d'une rencontre avec les mouvements de femmes ce samedi 25 janvier.

Hamadou Kandé du Grand parti d’expliquer les raisons de son compagnonnage  : « nous sommes là aujourd’hui à Hafia pour rencontrer les groupements de femmes et les militants. Nous sommes venus aussi  répondre à l’appel des populations qui veulent un réel changement dans notre commune qui souffre. Et pour cela, nous présentons notre candidat Bouba Mballo  pour le porter prochainement à la tête de la commune pour un vent nouveau. Et c’est pourquoi, nous avons le soutien de responsables, de femmes et de jeunes qui estiment que Bouba est l’homme qu’il leur faut à la place qu’il faut ».

Et pour apporter ce changement, un duo de jeunes leaders à savoir Bouba Mballo et Hamadou Mballo ont uni leurs forces en écartant leurs divergences politiques pour apporter l’espoir dans leur commune.

Bouba Mballo de préciser ses motivations : « en 2014 lors des municipales, sur l’ensemble bureaux de vote, il n’y a eu que 5 bureaux qui ont été gagnés par la coalition bby et tout le reste était remporté par une autre coalition. C’est la raison pour laquelle les populations de Dioulacolon se sont révoltées pour dire que je sois leur candidat pour les futures locales », avant de tacler le maire : « la gestion de la commune n’est pas transparente. Le maire ne respecte pas les décisions du Conseil municipal, il prend les décisions seul. Il fait ce qu’il veut dans la commune. Ce sont toutes ces raisons qui font que je suis un candidat sérieux pour la commune », conclura t-il.
Dimanche 26 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :