BLOCAGE DES NÉGOCIATIONS DE MANKO TAXAWOU SENEGAAL : Le comité Ad Hoc choisit Khalifa Sall, le PDS conteste Djamil se range...


Les négociations pour désigner une tête de liste devant conduire la coalition Manko Taxawou Senegaal sont loin de connaitre un épilogue. En effet, selon nos informations, les choses sont complètement bloquées à l'heure actuelle. Un groupe dénommé comité Ad Hoc dirigé par Idrissa Seck et Malick Gakou a entendu tous les responsables de la coalition pour que chacun donne sa position. Mais après avoir entendu tous les leaders, deux blocs sont sortis des pourparlers. 
Celui rangé du côté de Khalifa Sall avec Initiative 2017, Cheikh Bamba Dièye, Idrissa Seck et Malick Gakou et l'autre bloc soutenant une candidature du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) avec Mamadou Diop Decroix, Mamadou Lamine Diallo; le cas Pape Diop reste à être clarifié.

Après les discussions , le comité Ad Hoc a décidé de porter Khalifa Sall tête de liste de la coalition Manko Taxawou Senegaal pour les législatives du 30 Juillet prochain. Une décision que le PDS n'a pas voulu entendre et qu'il a vertement dénoncée.  
A en croire notre source, ces deux blocs constitue une équation à résoudre par la coalition de l'opposition. Mieux, Serigne Mansour Sy Djamil, le leader de Bës Du Ñiak a tant bien que mal essayé de faire passer sa candidature en vain, avant de se résoudre à entériner la décision du comité Ad Hoc. Serigne Mansour Sy Djamil a pris cette décision pour dit-il, maintenir l'unité et la cohésion de la coalition.

Mamadou Diagne Fada, le leader de Yessal, a préféré s'abstenir. Selon nos dernières informations, il est en train de se concerter avec ses responsables pour déposer leur propre liste. 
Une conférence des leaders est prévue demain, mais pour l'heure, sa tenue n'est pas encore confirmée.
Nous y reviendrons avec plus d'informations...

Lundi 29 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :