Attaques contre les acteurs de la justice / Les mises en garde du président Macky Sall : « L'État en ce qui le concerne défendra avec fermeté la justice et les magistrats… »


Le chef de l’État Macky Sall qui présidait ce matin la cérémonie solennelle de rentrée des Cours et Tribunaux, a sifflé la fin des attaques contre la justice elle-même et les magistrats, suite à la dernière sortie musclée du leader du Pastef/Les patriotes, Ousmane Sonko contre la justice.  

Pour le président Macky Sall, la restauration de la confiance des citoyens envers la justice n’est pas un sujet nouveau, mais cela ne donne raison à personne pour s’attaquer à la justice et ceux qui l’incarnent. À cet effet, le chef de l’État estime que l’État prendra toutes ses responsabilités en ce sens.
 
 « La confiance des citoyens en la justice n'est pas une exclusivité de notre pays. Dans un pays partenaire, une loi vient d'être votée portant restauration de la confiance des citoyens envers la justice. Donc ce n'est pas un sujet nouveau. Mais ce n'est pas une raison pour qu'on jette l'opprobre sur les acteurs de la justice et sur la justice elle-même. L'État en ce qui le concerne défendra avec fermeté la justice et les magistrats qui sont chargés de l'incarner », met en garde le président de la République, qui annonce également « un programme inédit pour la justice, dont un financement global de 250 milliards sur budget propre de l'État... »
 
Lundi 23 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :