Attaque journal « les Echos : le ministre de la communication convaincu que les suites appropriées seront réservées à la plainte


Le ministre de la culture et de la communication Abdoulaye Diop s’est joint au concert de récriminations après l’attaque perpétrée contre le siège du Quotidien les « Échos ». Tout en exprimant son entière solidarité au Directeur de publication et aux travailleurs, il a condamné fermement de telles dérives qui n’honorent pas leurs auteurs et qui ne peuvent, aucunement, être tolérées.
 
Le ministre s’est dit convaincu que les auteurs seront châtiés à la hauteur de leurs actes. « Le Sénégal est un État de droit où la liberté de presse est un acquis fondamental consacré par la Constitution.  Je demeure, par conséquent, convaincu que les suites appropriées seront réservées à la plainte déposée pour que les auteurs de ces actes répréhensibles soient traduits devant la justice », lit-on sur son communiqué.
 
Il a, pour finir, appelé à la retenue et au sens des responsabilités de tous pour que les efforts de notre pays, résolument déployés vers la lutte contre la covid-19, ne soient pas affaiblis par des pratiques aussi abjectes.
 
 
 
 
Mardi 4 Août 2020
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :