Aser : Le Syndicat dénonce une gestion opaque et clanique du directeur général et exige son départ.


Créée depuis 1999 pour la Promotion et le développement de l'accès aux services électriques en milieu rural, l'Agence Sénégalaise d'Électrification rurale (ASER), maître d'ouvrage délégué du Ministère du Pétrole et des Énergies, déroule sa panolie de projets, dans le cadre du Programme national d'électrification rurale, à travers tout le Sénégal. Ainsi, depuis l’accession du président de la République à la magistrature suprême, il a été question de la mise en place d'importantes ressources financières dans l'électrification rurale.

C’est ainsi que l'ASER (l’Agence Sénégalaise d’Électrification Rurale) bénéficiant du soutien de nombreux partenaires techniques et financiers, déroule des projets d'électrification rurale sur toute l’étendue du Sénégal. Une agence qui a participé à la progression du taux d'accès à l'électricité. Cependant, le syndicat unique des travailleurs de l’électricité affiliés à l’UNSAS et faisant partie du sous secteur de l’ASER, ont constaté avec regret que, depuis 2016 et avec l'avènement de Monsieur Baba Diallo à la tête de l'Agence, la désillusion la frustration, l’injustice et la mauvaise gestion sont devenus les maux du quotidien des dignes travailleurs dans cette agence.

Ils dénoncent ainsi, une gestion opaque et désinvolte des ressources humaines et des recrutements pléthoriques qui, jugent-ils, ont rendu obsolète le nouvel organigramme validé juste avant l’arrivée du directeur général, par le Conseil d'Administration.

Dans ce point de presse tenu ce matin, le SUTELEC décrie ce management solitaire et tyrannique, ce recrutement familial massif et abusif,  ainsi que les reclassements et promotions claniques basés sur le népotisme et une politique de rémunérations du personnel selon la tête des agents. 

La réaction du directeur général est toutefois attendue...
Mercredi 24 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :