Appui à la filière de l'anacarde en Casamance : les acteurs de la chaine de valeur magnifient le passage de la DER/FJ dans la partie sud.

Le président de la coopérative des jeunes de la Casamance pour la production, la transformation et la commercialisation de l'anacarde, Cheikh Mamadou Lamine Niass s'est réjoui du passage de la Délégation à l'Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) en Casamance pour impulser une nouvelle dynamique à la filière anacarde. À la tête de la coopérative implantée dans les trois (3) régions que sont Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, Cheikh Mamadou Lamine Niass a plaidé pour l'accès rapide au financement des jeunes de cette partie sud du pays pour une meilleure production du produit.

À travers une rencontre d'échanges tenue jeudi à Ziguinchor, les acteurs du secteur ont fortement pris part au rendez-vous. Mamadou Talibé Diallo, président du Conseil régional de la jeunesse de Ziguinchor, Ibrahima Djité, maire de la commune de Djoudoubou (département de Goudomp) dans la région de Sédhiou et Khady Diouf, présidente de la section féminine de l'UNACOIS de Ziguinchor, ont retenu de ce passage de la DER/FJ une démarche novatrice. Ils ont plaidé pour un réel impact des investissements dans le secteur de l'anacarde et ont invité à la création et l'équipage des unités de transformation dans les régions sud du Sénégal.


Vendredi 30 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :