Annulation du report de l’élection présidentielle : Khalifa Sall plaide pour un dialogue


Après deux semaines de vives tensions et d'incertitudes, le Conseil Constitutionnel a rendu son délibéré hier jeudi 15 février 2024. En effet, le Conseil Constitutionnel a cassé le décret abrogeant le décret portant convocation du corps électoral. Ainsi le conseil constitutionnel annule le report de l’élection présidentielle acté par le président Macky Sall le 3 février dernier. Au moment où le conseil constitutionnel rendait sa décision un vent de libération soufflait dans les prisons de la capitale, ainsi que dans les régions du pays. Plus de 134 détenus ont été libérés hier jeudi, des proches collaborateurs de Ousmane Sonko. D'autres libérations sont attendues ce vendredi.

Face à la presse ce matin, le chef de file de Taxawu Sénégal, Khalifa Sall, salue la décision rendue par le conseil constitutionnel. Il considère que la décision du conseil constitutionnel a sauvé l’honneur du Sénégal qui était cité comme modèle de démocratie en Afrique malgré la volonté du président Sall de nuire à la démocratie sénégalaise.

Khalifa Sall appelle tous les acteurs politiques et les forces de la nation au dialogue pour tenir l’élection présidentielle comme le recommande le conseil constitutionnel.


Cependant, tout en se réjouissant de la vague de libération des détenus, Khalifa demande au Président Sall des explications concernant les conditions de libération successive des détenus politiques. L’ancien maire de la ville de Dakar soupçonne des discussions entre Ousmane Sonko et Macky Sall. « Il n'y a jamais eu de fumée sans feu », a laissé entendre Khalifa Sall.
Vendredi 16 Février 2024
Falil Gadio (Stagiaire)



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :