An un de la disparition de Kobe Bryant : Le monde du Basket encore sous le choc...

Un an s’est écoulé depuis la mort tragique de l’ancienne idole des Lakers Kobe Bryant, tuée dans un accident d’hélicoptère avec sa fille, Gianna et sept autres passagers le 26 janvier 2020. À Los Angeles, sa disparition représente toujours un immense traumatisme rappelle Rmc sport, qui souligne que malgré le 17e titre de NBA remporté par les Lakers cette année, la disparition de Kobe choque encore...


Magic Johnson (Légende des Lakers) : « Je pense toujours à lui »

« Le vide laissé par sa disparition est immense. Son héritage sera toujours là, son esprit aussi... Il était tout simplement unique et spécial. Je pense toujours à lui » soutient Magic Johnson, autre légende des Lakers, sur le site officiel de la NBA.
En mission la saison passée, les Lakers ont décroché au mois d’octobre le 17e titre NBA de leur histoire. Un titre pour « Black Mamba » Nous avons vécu une tragédie déchirante avec la perte de nos bien-aimés Kobe et Gianna. Que ce trophée nous rappelle que lorsque nous nous unissons, que nous croyons en nous les uns et les autres, des choses incroyables peuvent se produire", avait déclaré le propriétaire de la franchise, Jeanie Buss.

LeBron James (Ailier / meneur, Lakers) :  « C’est trop sombre.. »
Trois mois plus tard, l’émotion est toujours palpable. LeBron James a plusieurs fois refusé de répondre à certaines questions portant sur la mort de Kobe Bryant. La star des Lakers ne veut plus repenser à ce funeste 26 janvier 2020. « C’est trop sombre », dit-il avant d’ajouter sur ESPN : « Selon un dicton, le temps fait son œuvre. Mais cela prend du temps. Chacun a son propre processus de deuil ».

Anthony Davis (Ailier fort/Pivot, Lakers) : « Je n’arrive toujours pas à y croire... » 
Son partenaire Anthony Davis ne s’est toujours pas remis du drame, lui non plus:  « À l’approche du premier anniversaire, nous sommes profondément attristés de réaliser qu’il n’est plus là, a déclaré l’autre crack de LA. J’ai encore du mal avec ça, je n’arrive toujours pas à y croire ».

Pau Gasol (Ancien Pivot, Lakers) : « Jusqu’à aujourd’hui, je n’en ai jamais vraiment parlé »
Même traumatisme chez Pau Gasol, avec qui Black Mamba a conquis deux de ses quatre titres NBA en 2009 et 2010. « Je ne suis pas à l’aise pour en parler, glisse l’Espagnol. Je suis désolé. Jusqu’à aujourd’hui, je n’en ai jamais vraiment parlé ».

Stephen Curry (Meneur Golden states) : « Je m'en rappellerai toute ma vie »
Stephen Curry, star des Warriors de Golden State, a lui bien voulu raconter comment il avait appris le drame. « Je m'en rappellerai toute ma vie. J'étais à l'entraînement, le langage corporel de chacun a subitement changé, la séance s'est arrêtée. Il y a eu beaucoup de tristesse – un moment bouleversant. On ne voulait pas croire que c'était vrai. C'était surréaliste et ça reste difficile. On ne dirait pas que ça fait déjà un an ».
Selon le site Kobemural.com, qui recense le nombre de fresques créées depuis un an et les localise, on en compte 321 aux États-Unis, dont 246 en Californie du sud, et 113 autres dans plus de 30 pays, d'Ouganda en Haïti en passant par la France. Preuve que la mémoire de Kobe est vive dans les rues du monde entier.
Mardi 26 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :