Aminata Touré : « Ousmane Sonko, avec ses discours va-en-guerre, irresponsables, doit être sanctionné dans les urnes »


Après la sortie du Conseil Constitutionnel sur les recours concernant les listes en compétition pour les législatives de 2022, la coalition Benno Bokk Yakaar s’est réunie cet après-midi afin de donner la conduite à tenir. La coalition Benno Bokk Yakaar à travers sa chargée des questions du parrainage, Aminata Touré, a apprécié cette décision du Conseil Constitutionnel car, jugeant que c’est une institution qui est à respecter.

« Cette décision sur la liste de Yewwi Askan Wi à Dakar a été bien acceptée par toute notre coalition. Quand le Conseil Constitutionnel se prononce, il faut prendre acte et l’accepter », considère Aminata Touré qui se dit par ailleurs, scandalisée par ces propos du leader de Pastef, Ousmane Sonko qui, selon elle, est toujours dans ces discours incendiaires qui ne feront que l’éloigner des sénégalais soucieux de la paix et de la stabilité du pays : « Que le sieur Sonko se reprenne! Il faut aussi que les sénégalais prennent conscience du danger de son discours. Nous tenons à la paix et à la stabilité du pays. Il doit être sanctionné dans les urnes », a soutenu la tête de liste nationale de la coalition Benno Bokk Yakaar.

Toutefois, l’ancienne ministre estime que la coalition Benno Bokk Yakaar, politiquement, fera face à toute entreprise du leader de Pastef, de ternir l’image de la démocratie du Sénégal et déranger la stabilité du pays. « C’est inacceptable que nous soyons passifs face à ces menaces. Nous sommes loin d’avoir peur de quelqu’un qui n’a comme argument que ces discours va-en-guerre qui n’ont aucune utilité pour le développement de notre pays. La jeunesse sénégalaise est bien consciente des enjeux du pays et, elle sera bien prête à faire le choix opportun le 31 juillet 2022 », a conclu Aminata Touré. 
Mardi 24 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :