Affaire du faux médecin Samba : Le Commissaire Sankharé renaît de ses cendres, après avoir bien mené l’enquête.


Bara Sankharé reprend à la Sûreté urbaine (Su) de Dakar le fil d’une carrière laissée entre parenthèses à la suite de ce qu'il est convenu d'appeler l'affaire de la pharmacie Fadilou Mbacké, à la Patte D'oie. L'ancien patron du commissariat des Parcelles assainies vient de démontrer qu’il n’a rien d’un second couteau. 
 
Le Commissaire a hérité du dossier ultra-sensible de l’affaire d’’usurpation de fonction, incriminant le faux médecin Amadou Samba. Une enquête préliminaire qu’il a menée de main de maître, en pleine période de lutte contre la propagation du covid-19. 

Pourtant, sa carrière dans la police nationale a bien failli s'arrêter sitôt débutée. Loin de l’étiquette d’un « abuseur de pouvoir » qu’il traîne depuis quelques mois, sa perquisition au domicile du faux médecin a peut-être sauvé des vies.  

Alors que son arrivée à la tête de la Sûreté urbaine avait tout l’air d’un « mauvais casting », sa nomination, après un bref passage à la Direction générale de la police nationale (Dgpn), avait suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.
 
Cela aurait été donc une erreur que de le mettre au frigo, au vu de ses compétences et son expérience. Pour avoir mené à bien l’enquête sur l’affaire du faux médecin, le Commissaire Sankharé a fait taire quelques-uns, surtout ceux qui disaient qu’il ne méritait pas de diriger la S.U. Et bien maintenant, il a prouvé qu’on pouvait compter sur lui.
Lundi 30 Mars 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :