Affaire des 540 millions détournés au Crédit Mutuel : Cinq personnes envoyées en prison !


Le dossier relatif aux prêts frauduleux présumés d'un montant cumulé de 540 millions FCFA détournés au niveau du Crédit mutuel du Sénégal a atterri, ce mercredi. sur la table du doyen des juges. Maham Diallo n'a pas fait de quartier. En effet, d’Apres Source A, il a envoyé en prison cinq personnes suspectées d'avoir trempé dans cette affaire. Non sans retenir une cascade de charges contre tout ce beau monde.

Le doyen des juges a placé sous mandat de dépôt trois responsables du Crédit mutuel du Sénégal. Il s'agit de Antakadior Moussa Sagna, Samuel Ndour et Raymond Ngom. Ils sont poursuivis en même temps que le présumé cerveau Astou Kounta et le bijoutier, El Hadji Amadou Kassé Guissé. Oumar Maham Diallo a retenu les charges d'association de malfaiteurs pour tout ce beau monde. 

Quant à la dame Astou Kounta, elle est poursuivie aussi pour blanchiment de capitaux et escroquerie. Ses co-inculpés sont visés, en outre, pour le chef de complicité d'escroquerie. À l'issue de leur face-à-face avec le magistrat-instructeur, Maham Diallo, ils ont été ainsi envoyés à la citadelle du silence, en attendant la tenue de leur procès. Il faut dire que les éléments contre eux sont plutôt accablants. 

Le quotidien Source A rappelle que tout est parti d'un constat fait par le Crédit mutuel du Sénégal concernant les prêts sur gage. LInstitution financière a remarqué que, relativement à cette formule, il y a eu une hausse considérable des crédits accordés au niveau de l'agence Malick Sy dirigée par Raymond Ngom notamment. Alors que les bénéficiaires n'ont pas respecté le délai de remboursement. 

Au même moment, une cliente, qui avait déposé une plainte contre un agent du Cms, a affirmé avoir renoncé à souscrire à un contrat de prêt et que malgré son désistement, elle recevait des messages pour des échéances non respectées. C'est ainsi que le Crédit mutuel du Sénégal a décidé de mener ses investigations. Le responsable des crédits au niveau de l'Agence Malick SY, Antakadior Moussa Sagna, a été ainsi entendu. Il a avoué qu'il agissait pour le compte de la dame Astou Kounta. Les clients, qui ont bénéficié des prêts présumés frauduleux, ont affirmé eux aussi qu'ils le faisaient pour Astou Kounta, moyennant une somme de 200.000 F Cfa qui leur était remise par Antakadior Moussa Sagna qui gardait le reste pour Astou Kounta.  
Le crédit mutuel du Sénégal ne s'est pas limité là. L'institution financière a aussi sollicité un bijoutier pour vérifier si les bijoux donnés comme gage étaient bel et bien de l'or. Ce qui a permis de savoir que tel n'était le cas contrairement à ce qui figurait sur la fiche d'expertise du bijoutier El Hadji Amadou Kassé Guissé et qui était signé par le responsable des gages Samuel Ndour. Les dossiers litigieux montés par l'agent de crédit Antakadior Moussa Sagna pour le compte de Astou Kounta sont au nombre de cent huit (108) pour un montant global de 540.000.000 FCFA. Une plainte a ainsi été déposée pour élucider cette affaire.

L'enquête a permis de constater qu'il y avait un lot de 111 bijoux au lieu de 108 qui ont été présentés à El Hadji Amadou Kassé Guissé et Samuel Ndour qui ont confirmé qu'il s'agissait bien des scellés d'origine. Le chef de service régional des mines et de la géologie de Dakar a été sollicité aux fins de connaitre la vraie nature des bijoux. Sa conclusion est accablante: sur les 111 scellés expertisés, seul un s'est révélé être de l'or. Les 110 se sont révélés être faux.

Mouhamadou Moustapha GAYE
Jeudi 7 Décembre 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :